mardi , 25 janvier 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Bengrina</span>:<br><span style='color:red;'>Les élections locales constituent une occasion pour rompre avec les pratiques du passé</span>

Bengrina:
Les élections locales constituent une occasion pour rompre avec les pratiques du passé

Le président du Mouvement national El Bina, Abdelkader Bengrina, a estimé, jeudi à Mostaganem, que les prochaines élections locales constituent une “occasion de rompre avec les pratiques du passé.

Animant un meeting à la maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki, dans le cadre de la première journée de la campagne électorale pour les locales du 27 novembre, M. Bengrina a souligné que «ces échéances seront un rendez-vous de rupture avec les pratiques d’exploitation de la fonction électorale, la dilapidation de l’argent public et l’octroi de privilèges injustifiés à ceux qui n’ont pas droit, notamment lors de la distribution des logements, de terrains, du foncier agricole, touristique et industriel et la corruption dans l’attribution de marchés publics». «Ces élections devront conférer la transparence et l’intégrité dans la gestion des deniers publics, rationaliser les dépenses, booster le développement, créer de la richesse et impliquer les citoyens dans la gestion des affaires locales», a affirmé le président du mouvement El Bina. Après avoir rappelé que le Mouvement El Binaa «s’est engagé depuis le début de l’authentique Hirak dans le processus fondé sur le retour à la volonté populaire et le rejet de la phase de transition», M. Bengrina a déclaré que «l’Algérie a triomphé en choisissant la solution constitutionnelle et les élections par lesquelles le peuple exprime sa volonté et sa souveraineté». «Nous sommes certains que l’Algérie est préservée grâce à la Baraka des chouhada, à notre Armée nationale populaire aux frontières et nos services de sécurité qui veillent à la défense de la souveraineté nationale», a-t-il affirmé. M. Bengrina a aussi exprimé l’engagement des candidats de son parti à «servir le peuple dans un contexte de sauvegarde de l’unité nationale, de consolidation du front intérieur et de lutte contre tous ceux qui tentent de casser le tissu social de l’intérieur et de l’extérieur du pays».