lundi , 18 octobre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Reprise partielle des vols et retour de citoyens en Algérie</span>:<br><span style='color:red;'>Les établissements touristiques prêts à accueillir les voyageurs</span>

Reprise partielle des vols et retour de citoyens en Algérie:
Les établissements touristiques prêts à accueillir les voyageurs

À quelques jours de la reprise partielle du transport aérien, fixée pour le 1er juin prochain, le ministère du Tourisme et de l’artisanat assure que la tutelle a mis en place les préparatifs nécessaires pour accueillir les citoyens en provenance de l’étranger dans les établissements hôteliers et les structures dédiées.

La disposition du secteur à garantir la disponibilité des infrastructures a été soulignée, hier, par le directeur général du tourisme au sein du ministère du Tourisme et de l’Artisanat, Moussa Ben Thamer. Intervenant sur les ondes de la chaîne Une de la Radio nationale, le responsable a affirmé que «le secteur est prêt à accueillir les familles et les citoyens de retour de l’étranger, à partir du 1er juin, selon la décision du gouvernement qui consiste à reprendre partiellement des vols entre l’Algérie et certaines capitales.
Dans le même contexte, l’invité de la Radio nationale a rendu public les chiffres des infrastructures réservées à l’accueil des ressortissants algériens. «Le ministère du Tourisme a consacré 480 établissements hôteliers répartis sur le territoire national, d’une capacité de 20 000 chambres et 40 000 lits», a-t-il fait savoir. Il a précisé que ces établissements ont été mobilisés afin «de garantir l’accueil des rapatriés dans les meilleures conditions et avec des prix qui tiennent en compte les capacités financières des familles algériennes ainsi que les voyageurs», a-t-il détaillé.
Pour ce qui est des mesures sanitaires visant à éviter la propagation du coronavirus et de ses variants, le directeur général du tourisme a révélé que le ministère, en coopération avec le Comité scientifique de suivi de la pandémie, avait élaboré un protocole sanitaire strict auquel les établissements hôteliers, ainsi que les agences de tourisme et de voyages, étaient soumis depuis le début de la pandémie. Dans le même contexte, M. Ben Thamer a indiqué que la reprise partielle des voyages a coïncidé cette fois-ci avec le début de la saison estivale, correspondant au 1er juin, précisant que le ministère a élaboré une stratégie nationale pour suivre le rythme de ce processus qui prend en compte les besoins des citoyens et les chamboulements actuels. Le même responsable a ajouté que le ministère a exhorté toutes les parties prenantes et opérateurs activant dans le secteur du tourisme à diversifier cette année les offres touristiques pour soulager les familles algériennes.
Il a affirmé que les offres prendraient en compte pour la première fois des enfants lors de leur journée mondiale ainsi que les personnes aux besoins spécifiques. M. Ben Thamer a affirmé qu’une rencontre organisée par visioconférence à laquelle ont pris part les directeurs de tourisme de 58 wilayas du pays et durant laquelle l’impératif de dynamiser le tourisme de montagne et dans les zones sahariennes a été souligné.
Concernant la situation du secteur et l’ampleur des pertes dues à la pandémie du coronavirus, l’invité de la Radio nationale a affirmé que l’évaluation est en cours et se poursuit, faisant savoir que de larges consultations ont été ouvertes avec les associations et fédérations nationales d’hôtels, d’agences de tourisme et de voyages ainsi qu’avec tous les investisseurs du secteur afin de limiter les pertes et fournir les alternatives disponibles.
Il a précisé enfin que toutes les préoccupations du secteur ont été soulevées aux hautes autorités du pays pour approbation lors du processus d’accompagnement.
Samir Hamiche