lundi , 17 mai 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Championnat de judo individuel juniors à Es Sénia </span>:<br><span style='color:red;'>Les filles de Miloua et garçons de Ouled El Bahia, se distinguent</span>
© Ouest Tribune

Championnat de judo individuel juniors à Es Sénia :
Les filles de Miloua et garçons de Ouled El Bahia, se distinguent

La ligue oranaise de judo a organisé vendredi passé, le championnat de wilaya dans la catégorie juniors, garçons et filles. Cette manifestation sportive, a vu la participation de près d’une centaine d’athlètes garçons et 19 filles qui ont représenté les meilleurs clubs affiliés à la LOJ.

Certains clubs formateurs, ont présenté de bons éléments qui se sont illustrés, de même que d’autres qui activent pour la promotion du sport féminin, à l’image du club Miloua, ASCAO et TRB Bethioua.
 La LOJ à sa tête le président Brahimi Khaled, a réussi un bon coup du côté organisationnel. Le responsable de la LOJ, est entouré de bons éléments d’expérience, à l’image de l’expert international Hifri Ahmed, le conseiller Nahar Abdelkader, le DTW Kandsi Djillali et bien d’autres comme  le Vice-président Miloua Zinedine. Certains athlètes n’ont pas dérogé à la règle pour s’imposer comme à leurs habitudes à l’image de ceux de Ouled El Bahia. On citera Khellil Abdelkader (55 kg), Lahcene Nacer (66 kg) et Cherad Hichem (+100 kg). Chez les filles, le club Miloua est sorti du lot pour présenter de bons jeunes talents pleins d’avenir entre autres Bouchetta Dounia (48 kg), Chakor Imene (52 kg), Iskounène Lisa (78 kg), Benabdallah Bouchra (+78 kg). On n’omettra pas de citer, aussi, la jeune Romaissa Abed (57 kg) du même club Miloua encore cadette, qui ne cesse de progresser et de s’affirmer. Elle a réussi à se hisser à la seconde marche du podium de fort belle manière et demeure la fierté de son club.
L’arbitrage a contribué pleinement à la réussite de ce championnat. Les arbitres ont appliqué à la lettre et bien maîtrisé les nouveaux règlements. Rappelons, que les arbitres relevant de la LOJ, ont effectué le 3 janvier passé, un stage, initié par maître Hifri Ahmed pour se mettre au diapason avec l’arbitrage international. On notera que le président de la commission d’arbitrage de la LOJ n’est autre que Angou Bouabdallah. L’Arbitre Hassani Aziz, un des référées les plus en vue auprès de la LOJ, s’est montré satisfait du stage et du bon déroulement de la compétition où les nouveaux règlements ont été appliqués.
B.Sadek 
Khaled Brahimi: (Président de la LOJ organisateur):
«On a bien préparé cette compétition de wilaya juniors avec l’aide de notre conseiller maître Hifri Ahmed et certains arbitres, de même que certaines personnes qui se sont impliquées avec nous en matière d’organisation. Mais toujours est-il, que des insuffisances persistent, surtout du côté moyens, car, nous manquons de matériel nécessaire, mais fort heureusement des personnes nous aident et participent avec leurs propres moyens. Je suis satisfait du bon déroulement de la compétition et du niveau qui ne cesse de progresser».
Maître Hifri Ahmed: (expert et arbitre international):
«Je redoutai ce championnat, dans la mesure où les nouveaux règlements internationaux sont entrés en vigueur et devaient être appliqués. Donc, c’est le premier championnat qui s’est déroulé avec de nouveaux règlements et tout s’est bien passé, sans aucune réclamation. Les arbitres ont effectué un stage, sous ma coupe et ont pris connaissance de toutes les modifications concernant les règlements. Il y aura d’autres stages bloqués bien sûr, qui vont toucher l’ensemble des arbitres. Notre objectif, dégager un ou deux arbitres pour représenter Oran aux JM de 2021. Le niveau technique de ce championnat, je dirais qu’il est appréciable. Certains jeunes ont montré de bonnes choses».
Zair Abdallah (1ère place -90 kg club Naftal): 
«Je suis à Naftal depuis la catégorie benjamins sous la coupe de l’entraîneur Mohamed Ouis. Je participe à ce championnat en tant que junior et je n’ai trouvé aucune difficulté pour écarter mes adversaires, pourtant de bons athlètes. J’ai dû travailler durement pour améliorer toutes mes capacités physiques et techniques. Cette première place en appellera d’autres et je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin. Je remercie beaucoup mon entraîneur, avec lequel j’apprends beaucoup».
Chadli Abdelwahab: (entraîneur filles club Miloua):
«Après avoir été athlète au club de Miloua et acquis une certaine expérience en judo, je suis passé de l’autre côté de la barrière pour être adjoint entraîneur durant un certain temps. Aujourd’hui, je suis l’entraîneur des filles du club après avoir obtenu un diplôme d’initiateur. Notre objectif c’est de faire progresser les filles et bien les préparer pour les échéances futures surtout en prévision des JM de 2021. Je compte passer d’autres stages pour me perfectionner encore pour l’obtention d’autres diplômes d’entraîneur».