mardi , 21 septembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>ALGÉRIE POSTE DE MOSTAGANEM</span>:<br><span style='color:red;'>Les liquidités accusent un excédent grâce aux initiatives des responsables</span>

ALGÉRIE POSTE DE MOSTAGANEM:
Les liquidités accusent un excédent grâce aux initiatives des responsables

Le problème de liquidés ne se pose pas dans les soixante 13 bureaux de poste que compte la wilaya de Mostaganem, contrairement à plusieurs autres régions du pays, et ce grâce au savoir faire et à la volonté de bien faire dont fait montre au quotidien le directeur de wilaya d’Algérie poste , M Osmane Bendehiba .

En effet, ce responsable aux qualités exemplaires a entrepris des marchés louables, avec l’accord de sa tutelle pour aboutir à la signature du conventions avec les directeurs de banques privées et de certaines publiques, portant sur des versements de liquidités par ces banques à la poste sans payer les taxes. Ainsi, la poste est devenue le trait d’union entre ces établissements bancaires et la banque centrale d’Algérie. Certes, en supprimant les taxes, Algérie poste a perdu une somme d’argent, mais elle a mis ses clients à l’aide, tout en assurant leur quiétude et la stabilité. Par cette initiative qui doit servir de modèle dans la gestion, aucun manque de liquidités n’a été enregistré dans les bureaux de poste implantés dans la wilaya de Mostaganem.
Mieux encore, il est enregistré un excédent, ce qui a permis à Algérie poste de Mostaganem d’accorder des emprunts à des structures postales d’autres wilayas. Au mois de novembre dernier, des milliards de centimes ont été remis comme emprunts aux directions de wilayas d’Algérie poste de Saida, Naâma, Tiaret et Relizane. Durant la première semaine du mois courant, des milliards de centimes ont été remis par Algérie poste à ses collègues de Tiaret et Relizane, toujours comme emprunts.
Durant, les autres mois du premier semestre de l’année, aussi, des milliards de centimes ont été remis à cinq wilayas de l’ouest du pays. Il convient d’indiquer que durant les journées du 19-20-21 et 22, plus quatre vingt milliards de centimes sortent quotidiennement des caisses des bureaux de poste d’implantés dans la wilaya de Mostaganem pour payer les pensions de soixante cinq mille retraités que compte la caisse locale des retraités. D’autres retraités des wilayas limitrophes, où il y a parfois manque de liquidités viennent à Mostaganem retirer leurs pensions.
Par ailleurs, dans le cadre du développement du secteur d’Algérie poste, de 2016 à ce jours quinze bureaux de poste avec logements de fonction ont été construits dont certains dans des zones d’ombre. Ces nouvelles infrastructures postales comptent chacun au moins six guichets et plus et une salle de cent vingt ou cent cinquante mètres carré. Le bureau situé à la cité, Salamandre compte dix huit guichets et une vaste salle. Aussi (vingt six) bureaux de poste ont subi des travaux d’extension et de réhabilitation durant la période considérée. A la fin du mois courant, un nouveau bureau de poste sera réceptionné à Bouguirat, en janvier prochain un autre sera nouvellement mis en fonction à la cité Kharrouba à Mostaganem.
A Sidi Ali, un nouveau bureau de poste ouvrira au mois de février 2021. Cinq bureaux de poste, situés à Ouled Hamdane dans la commune d’Ain Nouissy, Fornaka, Achaâcha, Kheir Edine et Ain Sidi Chérif, qui subissent des travaux d’extension et de réhabilitation seront de nouveau fonctionnels prochainement. Aussi, le directeur de wilaya d’Algérie poste a signé avec ses collègues du commerce et du tourisme des conventions en vue de l’installation d’appareils TPE (paiement à distance) dans les commerces et les hôtels. Ainsi, déjà cent vingt sept TPE sont installés dans la wilaya de Mostaganem. Une campagne de sensibilisation est menée pour exhorter les gens à utiliser les TPE pour le paiement de leurs transactions commerciales.
La carte Dehebaiaa sert à effectuer les opérations. Le paiement des factures SONELGAZ et ADE peuvent se faire avec cette carte. Les employés des bureaux de postes, bien encadrés, exécutent convenablement leur mission. Il n’est guère d’objectif qui reste inaccessible à la force de la volonté humaine et au savoir faire.
Charef.N