dimanche , 26 septembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>USM Bel Abbés 1 - CS Constantine 2  </span>:<br><span style='color:red;'>Les nouveaux joueurs ont déçu</span>

USM Bel Abbés 1 - CS Constantine 2 :
Les nouveaux joueurs ont déçu

Fiche technique : Stade du 24 Février de SBA. Temps froid et venteux. Forte affluence (plus de 30.000 spectateurs). Arbitrage de Boukouassa, assisté de Brahim et Rimouche. Délégué : Gourari (Pr LWF Blida). Avertissements : Sylla, 25’ et Benayada, 84’ (CSC). Expulsions : Labani, 65’ (USMBA) & Belkheir, 65’ (CSC). Buts : Bouguelmouna El Habib, 85’ pour l’USMBA. Arroussi Said Khair-Eddine, 12’ et Abid Med Amine, 55’ pour le CSC. Composition des équipes : USMBA : Ghoul – Zerrouki – Lamara – Khali – Ben Abderrhmane (cap) – Labani – Mebarki (Bouguettaya, 76’) – Zouari – Seguer (Belahouel, 60’) – Bounoua (Belhocini, 60’) et Bouguelmouna. Entraineur : Cherif El Ouazzani. CSC : Rahmani – Benayada – Bencherifa (cap) – Aroussi – Amri (Rachedi, 90’) – Sylla – Zerara – Aichi (Rebbih, 80’) – Belkheir – Zaâlani et Abid (Cissé, 73’). Entraineur : Amarani Abdelkader.
Une seconde défaite à domicile, et des joueurs recrutés ce mois de janvier, qui n’ont pas ajouté le plus escompté, à l’instar des Labani, Mebarki et Seguer, alignés comme titulaires, par Chérif El Ouazzani. Loin des spéculations, sur les six points défalqués, les gars de la Mekerra ont montré une certaine timidité, face au leader de la Ligue Une. Ce dernier n’a pas attendu longtemps, pour annoncer la couleur et ouvrir le score, dès la douzième minute de jeu. Corner de Zerara et tête du défenseur, Arroussi, qui se trouva seul, sans marquage, à quelques mètres du but de Ghoul. Malgré la tentative de Bouguelmouna, à la vingtième minute, les locaux ont déçu. Et c’est encore une fois, leur gardien Ghoul, est sollicité à la 35’, quand Zerara lança son avant-centre, Abid. A cinq minutes du repos, beau centre du capitaine local, Ben Abderrahmane, et Bounoua n’appliqua pas sa tête.
Au retour des vestiaires, c’est le même scénario qui se répète, puisque dans la même période du premier but, contre attaque de Abid, à la 55’, le goléador de la première division surclasse Khali, et double la mise, sous la consternation des quelques trente milles supporters locaux. Et la joie des dizaines de centaines, dans la galerie adverse, qui ont effectué le déplacement, de Constantine à Sidi Bel Abbés. Ce même Abid profita de la passe de Benayada, deux minutes après, mais rate face au sauvetage de Ghoul. Ce dernier relance le cuir vers l’avant-centre du CSC, puis rattrapa sa gaffe, en sauvant sa cage, à la 58’. L’entrée de Belahouel et Belhocini a donné un second souffle aux belabbésiens. 76’, tir de Belahouel, et la lucarne sauva le portier Rahmani. Les protégés de CEO ont réussi à réduire le score, à cinq minutes du sifflet final, sur un tir instantané et magnifique de Bouguelmouna, crucifiant ainsi Rahmani. Un joli but, mais qui vient tardivement. Le mieux maintenant, pour le staff technique, est de refaire confiance aux joueurs de la phase « Aller », tels l’enfant de Mostaganem, Belahouel Hamza, ou encore, celui de cru Ihab Abdennour Belhocini. Car les nouveaux n’ont rien donné, à l’instar du carton rouge du joker, venu de l’US Biskra Labani.
B. Didéne