samedi , 17 avril 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Une inspection ministérielle à Oran</span>:<br><span style='color:red;'>Les préparatifs des élections présidentielles sous la loupe</span>
© OT / Adda

Une inspection ministérielle à Oran:
Les préparatifs des élections présidentielles sous la loupe

Une inspection du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Locales est depuis deux jours à Oran pour voir de près les préparatifs des élections présidentielles du 18 avril 2019.

Cette délégation s’est rendue hier au niveau des communes d’Arzew, de Es-Senia et de Sidi Chahmi, pour s’enquérir de l’avancement de la révision exceptionnelle des listes électorales ainsi que l’application du Ministère de l’intérieur pour faciliter la tâche aux citoyens, lors des élections en toute transparence. Adjiri Abdelhamid, inspecteur principal au sein du Ministère de l’intérieur qui préside cette délégation, a mis en exergue les 06 applications mis en place par le Ministère et qui sont actuellement appliquées à travers toutes les communes du pays pour assainir les listes électorales et permettre aux citoyens de connaitre leurs lieux de vote.
«L’inspection permettra de voir de près, le déroulement de l’opération au niveau local de la vérification de la liste électorale et l’accompagnement des autorités locales dans cette opération » dira notre interlocuteur. Avant d’ajouter, «les 05 applications marchent normalement et aucun problème n’a été signalé, une nouvelle mise à jour a été élaborée pour une sixième application qui est entrée en service, hier, à travers le territoire nationale ; il s’agit de l’application des doubles inscris Bis, selon les explications fournies sur place. La première application concerne les décès, «cette application est faite par un croisement de fichiers à travers le territoire nationale, chaque commune reçoit une liste des personnes décédées à radier de la liste électorale, la radiation est légale grâce à une commission présidée par un juge, dans le cadre de la séparation entre le pouvoir judiciaire et exécutif», explique M. Adjiri.
Une autre application concerne les doubles inscris et une autre pour la radiation. Le Ministère a également mis en service la consultation web où le citoyen pourra avoir les informations nécessaires concernant le lieu du vote grâce à un email. Il recevra par la suite, une réponse par SMS. La dernière application concerne le relogement qui permet d’inscrire les nouveaux votants suite aux opérations de relogement. Notons que récemment, le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Nouredine Bedoui, a donné des instructions pour la consolidation et le perfectionnement des systèmes existants et d’améliorer le croisement entre les différents systèmes acquis afin de profiter pleinement de l’atout technologique pour la transparence totale de la gestion de l’opération électorale, et l’accompagnement de proximité des administrations locales dans ce sens. «L’Etat a fourni des efforts considérables pour assister le citoyen dans toutes les étapes concernant les élections». Il a évoqué dans ce contexte, l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication et leurs apports au département, notamment le lancement de l’application disponible sur le site web du Ministère qui permet aux citoyens de retrouver leurs lieux de vote. Il a précisé, dans ce sens, que tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés pour garantir le succès de cette échéance.
Le Ministre a émis également un nombre d’instructions sur lesquelles il a insisté sur la nécessité de fédérer tous les moyens et toutes les compétences à l’effet de faire réussir le processus électoral et ce, à travers une perception basée sur l’anticipation, la coordination et le suivi de proximité, et selon une dynamique de modernisation accentuée permettant de performer les différentes applications informatiques de gestion des différents segments du processus électoral. Il a insisté aussi, sur le rapprochement des centres de vote du citoyens, notamment au niveau des nouvelles cités suite à la large opération de relogement qu’ont connu les différentes wilayas, et de mobiliser tous les moyens permettant de faciliter le déplacement vers les bureaux de vote et de maintenir le niveau de coordination avec le ministère des Affaires étrangères pour garantir les meilleures conditions de vote à la communauté nationale établie à l’étranger.
Fethi Mohamed