mercredi , 5 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Cité AADL Ain Beida </span>:<br><span style='color:red;'>Les robinets à sec depuis plusieurs jours</span>
© OT / Adda.B

Cité AADL Ain Beida :
Les robinets à sec depuis plusieurs jours

Les habitants de la cité AADL, près du cimetière de Ain Beida sont mécontents de la SEOR. Ainsi, depuis plusieurs jours, l’eau ne coule plus chez eux et sont obligés d’aller chercher ce liquide avec des jerricanes, ailleurs et particulièrement au niveau du cimetière de Ain Beida aux fontaines des carrés.

Ainsi, le problème de l’eau en cette période de chaleur a mis en colère les habitants de ces cités contre la société des eaux ; en effet, comment comprendre l’idée que vous avez acheté une habitation moderne pour subir régulièrement le manque d’eau ? Ces pénuries d’eau sont signalées un peu partout à travers la ville d’Oran et avec tous les moyens matériels qui existent. Pour l’histoire, ont sait que la ville d’Oran a toujours manqué d’eau douce, ce qui a poussé les maires à cette époque d’occupation française, à construire le barrage de Beni Badel dans la wilaya de Tlemcen avec uniquement, le financement de la mairie d’Oran afin de régler le problème d’eau. La mairie d’Oran a construit le barrage et toute la conduite, depuis le barrage jusqu’à Oran ville. C’est dire l’importance de cette eau précieuse pour la population.
Et actuellement, on constate que les choses ne fonctionnent pas comme il se doit malgré tous les moyens financiers et matériels, on rencontre des obstacles. A qui la faute ? Sûrement pas celle de l’habitant des cités AADL qui continue de subir cette situation.
Adda.B