mardi , 21 septembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>La ministre la culture inspecte son secteur à Oran</span>:<br><span style='color:red;'>«Les salles de cinéma seront récupérées par le ministère»</span>

La ministre la culture inspecte son secteur à Oran:
«Les salles de cinéma seront récupérées par le ministère»

La ministre de la culture Malika Bendouda a effectué hier une visite d’inspection à Oran. Le premier point de cette visite a été le centre commercial Senia Center ou un cinéma multiplex composé de 03 salles de cinéma d’une capacité de 600 places est en cours de réalisation.

Sur place, la ministre a rappelé l’importance de la culture cinématographique dans la société algérienne et la nécessité d’offrir la possibilité aux jeunes notamment les étudiants à accéder à ces salles de cinémas grâce à des tarifs et des formules spéciaux et inculquer cette culture également aux enfants.

Le Ministère va accompagner l’investisseur financièrement pour finaliser ce projet ambitieux qui apportera un plus pour Oran. Malika Bendouda a inauguré également le théâtre « La Fourmi », le premier théâtre privé en Algérie d’une capacité de 120 places. Elle a assisté à un spectacle de marionnettes en présence de plusieurs figures de la scène médiatique dans la 2eme ville du pays. La ministre a insisté en marge de cette inauguration sur l’importance de l’investissement culturel qui demeure l’un des axes principaux du plan d’action du secteur de la culture, qui veut attirer de plus en plus d’investisseurs privés dans le but de réaliser de nouvelles salles de cinéma et des théâtres en un délai réduit, ce qui allégera le fardeau du financement pour l’Etat vu la conjecture financière actuelle du Pays.
La ministre s’est réjouie de l’existence du savoir faire local pour la réalisation de ces structures. Elle a également inauguré un nouveau siège pour la direction de la culture à Oran au niveau de la zone des sièges à Bir El Djir. Lors d’un point de presse, la ministre a rappelé que les salles de cinéma seront récupérées par le ministère. Un cahier de charge sera élaboré pour offrir l’opportunité aux artistes d’exploiter ces salles de cinéma. Et pour protéger les droits des artistes, un décret exécutif est en cours de promulgation pour préserver les droits des artistes lors des contrats de travail signé avec des producteurs.