dimanche , 14 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Ils attendent depuis sept ans le choix du site</span>:<br><span style='color:red;'>Les souscripteurs lésés du programme AADL 2 protestent</span>
© D.R

Ils attendent depuis sept ans le choix du site:
Les souscripteurs lésés du programme AADL 2 protestent

Les souscripteurs lésés du programme AADL 2, qui attendent depuis sept ans le choix du site, montent au créneau pour dénoncer les lenteurs bureaucratiques et le retard «injustifié» dans le traitement de leurs dossiers. Un appel à un sit-in pour ce jeudi 26 décembre en cours, a été lancé dimanche par les délégués des concernés qui regrettent que toutes les démarches menées pour trouver une issue favorable à leurs revendications sont restées sans suite.
Il s’agit en fait, de près de 7.000 souscripteurs du programme AADL 2 qui devront être affectés au pôle urbain Ahmed Zabana (Misserghine) et au site CRCEG à Haï Bouamama (El Hassi). Le relogement de ces 7.000 souscripteurs n’est pas prévu pour l’année 2020, selon les dernières informations communiquées par des sources concordantes. Ils pourront être relogés, selon des estimations optimistes, en 2021.
Il faut souligner, que le planning annoncé par les autorités locales, a été annulé suite à une réunion des délégués des souscripteurs avec la direction régionale de cette agence. Un autre planning a été désormais adopté après une réunion marathonienne. Le quota des 2.200 logements (2.000 du site 2 et 200 autres de l’ilot 4 Bayrak), seront finalement livrés en mars 2020 pour les détenteurs des numéros 31.0120000 à 310144000. Un autre quota de 3.100 appartements sera attribué en mai prochain et un quatrième de 2.500 logements sera livrable en août 2020. La direction régionale AADL s’est ainsi engagée à livrer 13.000 logements durant la seule année 2020.
H.Maalem