mardi , 2 mars 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Tizi-Ouzou</span>:<br><span style='color:red;'>Les supporters de la JSK acceptent leur défaite dans le calme</span>
© D.R

Tizi-Ouzou:
Les supporters de la JSK acceptent leur défaite dans le calme

Les supporters de la JSK, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, ont accepté la défaite de leur club par 2 buts à 1 face à l’USM Bel-Abbès en finale de la coupe d’Algérie, mardi, faisant preuve d’esprit sportif.

Rassemblés, malgré le froid, devant les deux écrans géants installés par les services de la mairie à la Place de l’Olivier, au niveau de l’ancienne gare routière de la ville, et de la placette de l’ancienne mairie, les inconditionnels du club kabyle, qui ont vécu les 92 minutes, les péripéties en dents de scie, de la rencontre se sont dispersés dans le calme, dès le coup de sifflet final. En à peine quelques minutes, la place est vidée de son monde. Drapeaux et feux d’artifices, préparés à l’occasion, pour en cas de victoire, remis sous le manteau. «J’aurai aimé que l’on gagne cette coupe, mais, c’est ça le football, il faut aussi savoir accepter la défaite» explique un jeune supporter à l’adresse d’un groupe de supporters mécontents. Dans les différents quartiers et rues de la ville, des groupes se forment un peu partout. Chacun y va de son analyse et de ses critiques, «Ils ont mal joué dès la première mi-temps en adoptant les passes longues» relève un supporter d’un certain âge. «On dirait qu’ils étaient à chaque fois pressés de se débarrasser du ballon», ajoute-t-il. « C’est la faute à l’arbitrage. Il (l’arbitre) leur (USMBA) a concédé beaucoup de cadeaux» tonne un autre supporter visiblement mécontent. Toutefois, malgré la déconvenue les supporters de la JSK restent fidèles à leur club. «La JSK a vécu une période d’instabilité qui a influé sur son rendement durant cette saison, que ce soit en championnat ou en coupe d’Algérie, et le fait d’arriver à ce stade de la compétition est déjà un exploit» soutient, Kamel Tayebi, un inconditionnel du club.