vendredi , 7 mai 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Covid-19 et concurrence déloyale des clandestins</span>:<br><span style='color:red;'>Les taxieurs inter-wilayas montent au créneau</span>

Covid-19 et concurrence déloyale des clandestins:
Les taxieurs inter-wilayas montent au créneau

Les taxieurs inter-wilayas au nombre de 500 de la wilaya d’Oran ont observé un « sitting » devant le siège de la télévision régionale pour exprimer leurs désarroi face à leurs conditions de travail. Ils étaient nombreux lors de ce rassemblement dans la discipline afin de ne pas gêner le trafic automobile intense sur ce boulevard.

Ils dénoncent que depuis plusieurs mois ils ne travaillent pas pour cause de Covid-19, mais le comble, il y a des clandestins qui ont pris leur places dans les stations et travaillent avec des prix exorbitants, le double ou parfois le triple.
Ils demandent à ce qu’on leur permette de travailler. Ils s’engagent à respecter le protocole sanitaire mis en place par les autorités et sont prêts à être verbalisés en cas de manquement.
Ils ajoutent notamment que la plupart d’entre eux n’ont pas touché l’aide promise aux taxieurs qui assurent les lignes inter-wilayas.
Pour le responsable syndical, représentant l’U.G.T.A Oran, « nous avons déposé un dossier de nos problèmes aux services de la wilaya d’Oran et on attend des réponses et que surtout que le problème des clandestins qui ont pris pignon sur cette catégorie de transport dans les stations sans être inquiétés soit pris en considération et résolu selon les lois en vigueur».
Il ajoutera que « nous sommes en mesure de faire respecter toutes les mesures de lutte contre le coronavirus, on peut réduire le nombre à quatre clients au lieu de six et faire respecter le port du masque et la distance d’un mètre. Nous sommes tous des pères de famille et pour ces raisons, nous souhaitons que les autorités étudient ce problème crucial de cette catégorie de services parce qu’ils n’ont aucune autre ressource pour vivre.
Adda.B