samedi , 17 avril 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Mohamed Bengrina </span>:<br><span style='color:red;'>Les travaux de réalisation de l’abri de pêche de Kristel touchent à leur fin</span>

Mohamed Bengrina :
Les travaux de réalisation de l’abri de pêche de Kristel touchent à leur fin

Le projet de réalisation d’un abri de pêche au  niveau de Kristel (Oran Est) touche à sa fin, après plus de 12 ans du  lancement de ses travaux, a indiqué, à l’APS, le directeur local de la  pêche et de l’aquaculture.

Une fois opérationnel, l’abri de pêche accueillera une centaine  d’embarcations de la région, a fait savoir M. Mohamed Bengrina, précisant  qu’il s’agit particulièrement d’embarcation de pêche artisanale, comme les  petits métiers et des sardiniers notamment. Le projet, lancé en 2007, a accusé un grand retard en raison d’un ensemble  de problèmes rencontrés par l’entreprise réalisatrice, a expliqué le même  responsable, ajoutant que les travaux ont bien avancé au cours des derniers  mois. Le taux de réalisation a dépassé les 95%, a-t-il précisé.
Ce projet structurant à fort impact socio-économique permettra le  développement de la pêche artisanale au niveau de la zone Est d’Oran où vit  une importante population ayant le pied marin, a souligné le même  responsable. Un problème majeur n’a toutefois pas été résolu.  Il s’agit de la présence  d’un oued, qui en période pluvieuse, se déverse sur l’abri, noyant le quai  d’accostage, a noté M. Bengrina, indiquant que la direction de  l’hydraulique est appelée à solutionner ce problème avant la livraison du  projet.
Par ailleurs, concernant l’enquête nationale sur la caractérisation  socio-économique de l’activité de la pêche en Algérie, notamment de la  pêche artisanale, le même responsable a indiqué que «les procédures  avancent très bien au niveau de la wilaya d’Oran». Des dizaines de pêcheurs ont rempli le formulaire de cette enquête, qui  permettra d’avoir une vision générale sur le secteur de la pêche et les  pêcheurs, a-t-il noté, ajoutant que l’opération pour la récolte des  données, en toujours en cours.
«Cette enquête touchera 14 wilayas du littoral. Il s’agit d’une étude  exhaustive, qui touchera plus de 3.000 pêcheurs, actifs au niveau de 36  ports. Cette étude vise à avoir une vision claire sur les caractérisations  sociales et économiques des métiers de la pêche notamment la pêche  artisanale», précise M. Bengrina, ajoutant que les résultats de l’enquête  serviront à prendre des décisions adaptées, en faveurs des professionnels  de la mer, et dans le sens du développement du secteur de la pêche.