vendredi , 26 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>CAN-2019 (4ème J - Gr. D) Bénin-Algérie </span>:<br><span style='color:red;'>les Verts à 90 minutes  de la phase finale</span>
© D.R

CAN-2019 (4ème J - Gr. D) Bénin-Algérie :
les Verts à 90 minutes de la phase finale

La sélection algérienne de football tentera  d’arracher sa qualification pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations  CAN-2019 au Cameroun, mardi contre son homologue du Bénin au stade de  l’Amitié Général Mathieu-Kérékou de Cotonou (16h00 locales et algériennes)  dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires (Gr. D).   Les Verts, qui se sont em parés du fauteuil de lea der à l’issue de leur  victoire vendredi soir face au Bénin (2-0) au stade Mustapha-Tchaker de  Blida lors de la 3e journée, devront l’emporter à Cotonou pour sceller leur  qualification avant terme. Une mission qui reste a priori dans les cordes des joueurs du  sélectionneur national Djamel Belmadi, eu égard aux bonnes dispositions et  signes positifs affichés vendredi à l’aller. «Le rendez-vous de Cotonou sera probablement plus difficile car les  conditions de jeu seront différentes. Mais il y a une qualification en jeu  et nous allons essayer de les bousculer là-bas», a indiqué le défenseur  central Ramy Bensebaïni, auteur de l’ouverture du score face aux Ecureuils. Comme lors du match aller, l’équipe nationale sera privée mardi des  services du meilleur buteur en activité Islam Slimani, forfait en raison  d’une blessure musculaire à la cuisse. Baghdad Bounedjah, auteur de deux  buts lors des deux derniers rendez-vous des Verts, se positionne déjà comme  le digne hériter de Slimani. Chez l’adversaire, les coéquipiers de Stéphane Sessegnon vont certainement  chercher à se racheter auprès de leur public et surtout rejoindre l’Algérie  en tête du groupe en cas de victoire. Le match est plus que décisif pour  les Béninois qui, en cas de défaite, cumulée à une victoire de l’une des  deux équipes dans l’autre confrontation Gambie – Togo, perdraient leur  deuxième place au classement. La rencontre sera officiée par un trio arbitral namibien conduit par  Jackson Pavaza, assisté de ses deux compatriotes Matheus Kanyanga et David  Tauhulupo Shaanika. Dans l’historique des confrontations entre les deux pays, l’Algérie mène  largement le bal avec 7 victoires, 2 nuls et 0 défaite, entre matchs  amicaux et officiels. Rappelons que les deux premiers de chaque groupe et le meilleur troisième  se qualifieront pour la phase finale de la CAN-2019 au Cameroun (15 juin –  13 juillet).  En cas d’égalité de points entre deux équipes au terme des matchs de  groupe, elles seront départagées par la meilleure différence de buts lors  des rencontres les ayant opposées, selon le premier critère.