mardi , 25 janvier 2022
<span style='text-decoration: underline;'>CAN 2021 – Algérie - Sierra Leone (aujourd’hui à 14 h à Douala)</span>:<br><span style='color:red;'>Les Verts en rouleau compresseur face aux Leone Stars ?</span>

CAN 2021 – Algérie - Sierra Leone (aujourd’hui à 14 h à Douala):
Les Verts en rouleau compresseur face aux Leone Stars ?

Les Verts seront sur le pont dès cet après midi sur la pelouse du somptueux stade de Japoma afin de croiser le fer face aux Léone Stars de la Sierra Leone dans un match aux antipodes, qui sera à coup sur plus prolifique en buts sachant que le team de John Keister n’ étant point un foudre de guère avec seulement une troisième participation à la CAN après ceux de 1994 et 1996 .

Belmadi lui semble décidé à prendre cette première manche avec sérieux et a averti ses joueurs qu’ il faut surtout ne point mésestimer aucune équipe car à ce stade de la CAN tout est possible surtout que l ‘Equipe Nationale sera l’équipe à abattre, sachant que l’effet surprise de la CAN 2019 ne sera point en vigueur . Le driver national redoute plus l ‘ arbitrage qu’autre chose et a déjà averti qu’il espère des arbitres intègres. Les premiers entraînements des Fennecs ont vu presque la totalité des joueurs ( 27 ) prendre part à cette entrée en matière hormis Tahrat ( atteint de la Covid) et cela dans une bonne humeur.
Auparavant et ce à Doha , les Verts se sont permis une balade de santé face à un Ghana aux antipodes de son palmarès , en somme un test grandeur nature pour les Fennecs qui devront coûte que coûte éviter toutes les embûches mises en travers de leurs chemins où tout les coups seront permis .Pour ce match Belmadi reconduira presque tout son effectif à quelques variantes près et veut surtout confirmer que le football algérien est sur une courbe ascendante surtout après l’effet coupe Arabe , un bonus en somme pour un football qui court aussi vers le record mondial d’équipe invaincue qui est l’apanage de la Nazionale de l’Italie ( 37 matchs ). Les Verts n’auront que quatre joutes pour atteindre cet Everest des plus grandioses.
A.Remas