dimanche , 25 octobre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Sélection algérienne </span>:<br><span style='color:red;'>Les «Verts» tiennent à leur invincibilité</span>

Sélection algérienne :
Les «Verts» tiennent à leur invincibilité

La belle série d’invincibilité de la sélection algérienne de football se poursuit. Auteurs d’un nul (2-2) mardi soir à La Haye en amical devant le Mexique, les «Verts», combatifs à outrance, enchaînent un 20e match sans la moindre défaite et évoluent désormais à un «niveau supérieur».

Même le sélectionneur Djamel Belmadi ne peut plus se voiler la face : son équipe fait désormais partie des «grandes» nations. «Je pense qu’on commence à atteindre un niveau supérieur, on fait partie des grandes équipes et jouer face à l’Algérie ne sera pas facile», a-t-il admis à l’occasion de la traditionnelle conférence de presse d’après-match, histoire de valoriser encore plus ses poulains, déjà champions d’Afrique. Devant «El Tri», une équipe «athlétique qui a de bonnes individualités», dixit Belmadi, les Algériens ont démontré un tout autre visage que celui en amical aussi devant le Nigeria, même si vendredi en Autriche, la victoire était au rendez-vous (1-0). De l’avis des observateurs, l’équipe nationale a sorti un «grand» match et était à quelques minutes d’une victoire de prestige, malgré une infériorité numérique pendant presque une mi-temps, Adlene Guedioura ayant été exclu à la 56e minute. Le Mexique a en effet attendu la 87e minute pour arracher une égalisation inespérée grâce à Diego Lainez. Un «bon résultat» de l’aveu même de son sélectionneur argentin, Gerardo «Tata» Martino. “”C’est un bon résultat obtenu au terme d’un match intense, avec beaucoup d’attaques de chaque côté. Les deux équipes contrôlaient le match, nous en avons tiré de très bonnes conclusions. Nous faisons face à des rivaux de haut rang comme les Pays-Bas et l’Algérie, nous faisons des matchs sérieux. Aujourd’hui, je tiens à souligner le courage avec lequel nous sommes allés chercher le match nul’’. Comme attendu pour cette deuxième sortie amicale après celle du Nigeria, le sélectionneur national a effectué de nombreux changements (six au total) dans le Onze de départ, tout en préservant la même assise défensive que celle choisie face aux «Super Eagles» (Halaïmia, Mandi, Tahrat et Bensebaïni). Ce sont, donc, les habituels titulaires, M’bolhi, Guedioura, Bennacer, Bounedjah, Feghouli et Brahimi qui ont été alignés dans l’équipe de départ.
==Bennacer plante sa première banderille==
Avec un schéma porté vers l’offensive, les Algériens ont dominé des «Aztèques» qui ont eu beaucoup de mal à passer le milieu de terrain en raison d’un pressing très efficaces des «Verts». Les hommes de Djamel Belmadi ont fait montre aussi d’un mental d’acier car, en dépit de l’ouverture du score surprise du vainqueur de la dernière édition de la Gold Cup en 2019, à la 43e minute par l’entremise de Jesus Corona d’une jolie pichenette, ils ont vite remis les pendules à l’heure grâce à un superbe mouvement offensif, ponctué par un puissant tir des 20 mètres de Bennacer, qui a laissé le portier mexicain pantois. Le joueur de l’AC Milan a signé pour l’occasion son premier but sous le maillot national pour 22 rencontres disputées. Les champions d’Afrique ont même pris l’ascendant en seconde période par le capitaine Mahrez (2-1, 67e), mais la sortie, pour un deuxième avertissement de Guedioura, les a quelque peu perturbés, concédant l’égalisation à trois minutes de la fin du temps réglementaire. Il y a eu ensuite un poteau et une transversale, mais les «Fennces» ont tenu bon et sauvé leur 20e match sans la moindre défaite (15 victoires et 5 nuls), ce qui est une belle série. Le dernier revers des Verts remonte à deux ans, lors des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations-2019 (CAN-2019), face au Bénin en déplacement (1-0). Les deux joutes amicales face aux Nigeria et Mexique ont constitué un tremplin pour les coéquipiers de Riyad Mahrez, en prévision de la prochaine double confrontation contre le Zimbabwe, les 12 et 16 novembre à Alger et Harare dans le cadre des 3e et 4e journées des éliminatoires de la CAN-2021, décalée à 2022 au Cameroun en raison de la pandémie de coronavirus.