dimanche , 14 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>L’ALGÉRIE CÉLÈBRE LA JOURNÉE NATIONALE DE L’ARMÉE</span>:<br><span style='color:red;'>L’hommage mérité de la nation</span>

L’ALGÉRIE CÉLÈBRE LA JOURNÉE NATIONALE DE L’ARMÉE:
L’hommage mérité de la nation

La force de l’armée algérienne réside dans le fait qu’elle est une «Armée-Nation» qui a su créer des liens forts avec son peuple fier de son institution militaire. Le président de la République n’avait absolument pas tort au regard du sentiment de fierté qui s’est hautement manifesté lors du défilé militaire organisé par l’ANP.

L’ANP a ceci de différent des autres forces militaires du monde est qu’elle est héritière d’une armée de libération nationale. A sa création, le 1er novembre 1954, l’ALN étaient composée de militants nationalistes qui combattaient pour l’indépendance de leur pays. Ils ont, pour se faire, déclenché une des plus grandes Révolutions du XXe siècle. Cet enracinement militant donne à l’ANP un prolongement populaire certain et en fait un acteur central de la nation. Il faut savoir pour s’en convaincre que comme le peuple, l’ANP n’a pas été instituée par décret. Et c’est cette armée qui ne ressemble à aucune autre que l’Algérie célèbre aujourd’hui 4 août. Instituée par le Président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, la Journée nationale de l’armée est une forme de reconnaissance du rôle important de l’institution militaire dans le processus d’édification du pays et de la sauvegarde de l’unité et de la souveraineté nationales.
L’ANP n’est pas moins une institution républicaine dont les missions sont définies par la Constitution de novembre 2020. On y lit, outre les missions classiques, la participation de l’Armée à des missions de maintien de la paix sous l’égide des Nations Unies pour faire face, de manière proactive, à toute menace notamment dans la région, et protéger les intérêts stratégiques du pays. Un amendement constitutionnel qui traduit clairement le caractère irréversible des choix stratégiques de l’Algérie et conforte sa doctrine en matière de politique étrangère et de défense nationale. L’article 31 de la Constitution dispose que «dans le cadre du respect des principes et objectifs des Nations Unies, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats Arabes, l’Algérie peut participer au maintien de la paix». Selon l’article 91, le Président de la République «décide de l’envoi des unités de l’Armée Nationale Populaire à l’étranger après approbation à la majorité des deux tiers (2/3) de chaque chambre du Parlement».
Au-delà de ces missions stratégiques qui placent l’Algérie dans son environnement géostratégique, le Président de la République n’a jamais manqué une occasion pour mettre en exergue le rôle pionnier et central de l’ANP. Abdelmadjid Tebboune a, ainsi, marqué la détermination de l’ANP à poursuivre sa mission de protection de la patrie, par fidélité au serment des Chouhada. On retiendra, parmi les déclarations du chef de l’Etat concernant l’Armée nationale populaire, celles qu’il a faites lors de sa dernière entrevue avec la presse nationale. Il a souligné que la force de l’armée algérienne réside dans le fait qu’elle est une «Armée-Nation» qui a su créer des liens forts avec son peuple fier de son institution militaire. Le président de la République n’avait absolument pas tort au regard du sentiment de fierté qui s’est hautement manifesté lors du défilé militaire organisé par l’ANP à l’occasion de la célébration du 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale. Le Président de la République a souligné, dans son allocution, le respect et la considération de la nation pour l’ANP qu’il a qualifiée de bouclier de l’Algérie et de digne héritière de l’ALN, «dont nous notons fièrement, a-t-il dit, les acquis et les grandes réalisations accomplies».
Dans un message adressé au Chef d’Etat-Major de l’ANP, le Général d’Armée Saïd Chanegriha, pour le féliciter du succès de ce défilé militaire, le Président Tebboune avait affirmé que l’Institution militaire dans notre pays «s’est résolument engagée sur la voie des sciences modernes et l’acquisition des technologies militaires de pointe, pour se mettre au diapason des dernières évolutions et progrès dans le domaine militaire, confortant ainsi sa place privilégiée au sein de la nation».
De son côté, le Général d’Armée Saïd Chanegriha avait soutenu, lors d’une cérémonie en l’honneur des cadres et personnels de l’ANP ayant participé au défilé militaire, que «l’armement de l’Armée nationale populaire est exclusivement voué à la défense de l’Algérie et à la protection de ses frontières et de sa souveraineté nationale, outre sa contribution à l’instauration de la paix et de la stabilité dans le monde sous l’égide des Nations unies». L’Algérie «exprime clairement sa volonté et sa résolution à mener un rôle pivot sur la scène régionale et internationale dans le cadre du droit international», avait-il souligné. Dans une allocution lors de la cérémonie annuelle de sortie de promotions à l’Académie militaire de Cherchell, le Général d’Armée Saïd Chanegriha avait affirmé que «l’Armée nationale populaire a toujours été garante de l’unité nationale et a joué un rôle important dans le développement national», ajoutant que l’ANP «poursuivra sa mission constitutionnelle».
Pour rappel la Journée nationale de l’Armée nationale populaire (ANP), a été instituée par le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelmadjid Tebboune, en reconnaissance du rôle important de l’institution militaire dans le processus d’édification du pays et de la sauvegarde de l’unité et de la souveraineté nationales.
Le président Tebboune avait annoncé, lors d’une réunion tenue au début de cette année au siège du ministère de la Défense nationale (MDN), sa décision d’instituer la journée du 4 août, Journée nationale de l’ANP. Dans un discours prononcé à cette occasion, il a salué les efforts de «l’Armée algérienne pacifique pour défendre l’Algérie avec force et ardeur». Le décret présidentiel N 22-217 du 8 Dhou El Kaâda 1443 correspondant au 8 juin 2022 publié au JO 39 du mois de juin dernier prévoit la consécration de cette Journée nationale célébrant la conversion de l’Armée de libération nationale (ALN) en Armée nationale populaire (ANP), le 4 août 1962, en mettant en exergue le rôle important de l’institution militaire dans le processus d’édification du pays, la sauvegarde de l’unité et de la souveraineté nationales et de la préservation de l’intégrité du territoire national.
Yahia Bourit