dimanche , 28 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Mostaganem </span>:<br><span style='color:red;'>Libération d’un passeur séquestré par quatre candidats à l’émigration clandestine</span>
© D.R

Mostaganem :
Libération d’un passeur séquestré par quatre candidats à l’émigration clandestine

Un passeur de candidats à l’émigration clandestine à partir des côtes de la wilaya de Mostaganem, a été libéré après avoir été séquestré durant plusieurs heures par quatre individus, dans la commune d’Achaacha, a-t-on appris mardi de source policière.

L’opération a eu lieu suite à une plainte d’un proche de ce passeur signalant l’enlèvement de son frère, âgé de 27 ans, par des inconnus, au niveau du douar Ouled Boukhatem, dans la commune de Hadjadj (45 km à l’est de Mostaganem). Les ravisseurs avaient réclamé du père de ce passeur la restitution de la somme de 200.000 DA versée pour l’acquisition d’une embarcation devant servir à un voyage clandestin à destination des côtes espagnoles, a-t-on ajouté de même source.
Après avoir localisé le lieu où était séquestré le passeur, les services de la sûreté de la daïra d’Achaacha avaient investi une maison abandonnée, sise au douar de Cheraïfia, à Achaacha pour libérer la victime et arrêté ses ravisseurs, âgés entre 19 et 30 ans.
Les policiers ont déjoué cette tentative d’émigration clandestine et saisi une embarcation de pêche, un moteur ainsi que des accessoires utilisés en de pareilles opérations.
L’organisateur de ces voyages clandestins, en fuite, est activement recherché, a-t-on précisé. Déférés lundi devant le procureur de la République prés le tribunal de Sidi Ali pour constitution d’association de malfaiteurs et tentative de quitter illégalement le territoire national, le juge d’instruction a placé cinq individus en détention provisoire.