lundi , 12 avril 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Sidi Bel-Abbes</span>:<br><span style='color:red;'>L’importance du Fonds de solidarité nationale des avocats mise en exergue</span>
© D.R

Sidi Bel-Abbes:
L’importance du Fonds de solidarité nationale des avocats mise en exergue

Les participants à l’assemblée générale  de l’Union nationale des avocats, tenue samedi à Sidi Bel-Abbès, ont mis en  exergue l’importance du Fonds de solidarité nationale des avocats le  qualifiant «d’acquis important» pour les blouses noires.  

Les intervenants, dont des représentants des organisations des avocats  venus de différentes wilayas du pays, ont souligné, lors de cette  rencontre, que la création de ce dispositif social est importante, surtout  que ses recettes seront répartis entre les avocats. L’universitaire Réda Benyahia, membre de l’organisation des avocats de la  région de Sidi Bel-Abbès a indiqué que le timbre exigé comme nouvelle  mesure contribuera au financement du Fonds de solidarité nationale des  avocats à hauteur de 99,5 %. L’universitaire Mohamed Djouadi de la wilaya de Sétif a abordé les axes du  rapport moral et financier, ainsi que les points qui entravent le  fonctionnement de la profession d’avocat dont la procédure de comparution  différée ou immédiate.
Maître Abdellah Chaib de Sidi Bel-Abbès a évoqué, pour sa part, une somme  de préoccupations des avocats à différentes instances juridiques ayant  trait à l’exercice de leurs missions, alors que des intervenants  représentant 21 organisations d’avocats dont 5 nouvelles ont abordé  certains amendements qui concernent les nouveaux avocats.