mardi , 2 mars 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Mohamed Charfi</span>:<br><span style='color:red;'>L’opération de vote a débuté dans de bonnes conditions</span>

Mohamed Charfi:
L’opération de vote a débuté dans de bonnes conditions

L’opération de vote au référendum sur le projet d’amendement constitutionnel, à travers le territoire national et à l’étranger, a débuté dans de «bonnes conditions au niveau de la majorité des bureaux de vote».

D’après ce que j’ai relevé en prenant connaissance de ce qui se passe au niveau des différents bureaux de vote à travers le territoire national et les différents pays du monde, les bureaux de vote ont ouvert leurs portes, a indiqué hier le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, précisant que « une ou de deux régions n’ont pas ouvert en temps voulu».
Après avoir accompli son devoir électoral au centre «les frères Hachemi» à El Biar, le président de l’ANIE, a précisé que «toutes les décisions adéquates seront prises en vue de permettre au citoyen d’accomplir son devoir électoral dans de bonnes conditions». Le fait que l’opération de vote ne s’est pas déroulée dans un nombre très réduit de bureaux, n’a pas du tout impacté le déroulement de l’opération, a-t-il souligné, expliquant que «cela arrive dans toutes les opérations de vote et ce pour diverses raisons».»Dans l’ensemble, 99% des bureaux de vote sont ouverts et l’opération se déroule normalement», a poursuivi le président de l’ANIE qui supervise la deuxième opération de vote depuis sa création, après la Présidentielle de 2019.
Pour M. Charfi, le référendum constitutionnel constitue «le nouveau souffle de novembre et le départ de l’Algérie nouvelle». Appelant tous les citoyens à «apporter leur contribution dans le processus d’édification de l’Algérie nouvelle», Mohamed Charfi a estimé que «le compte à rebours du changement a débuté dès le lancement de l’opération de vote».
Par ailleurs, l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) a annoncé hier, la possibilité pour les électeurs d’exercer leur droit électoral au référendum sur le projet d’amendement constitutionnel au niveau des bureaux de vote où ils sont inscrits en présentant leurs pièces d’identité. Ainsi, les électeurs pourront prendre connaissance des centres où ils sont inscrits via le site électronique de l’ANIE: «https://services.ina-elections.dz/orientation».
«L’ANIE avait informé les électeurs qu’ils peuvent exercer leur droit électoral à l’occasion du référendum sur l’amendement constitutionnel le 1er novembre 2020 à travers les bureaux de vote où ils ont inscrits, en présentant leurs pièces d’identité (carte d’identité nationale, permis de conduire, passeport), jointes, si possible, de la carte d’électeur», note le communiqué. «Afin de prendre connaissance du centre ou du bureau de vote où l’électeur est inscrit, ce dernier peut s’assurer qu’il est inscrit sur la liste électorale de sa commune via la plateforme électronique de l’ANIE sur le lien susmentionné», conclut la source.
Noreddine Oumessaoud