mardi , 16 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Finale chaotique au stade de France</span>:<br><span style='color:red;'>L’UEFA ouvre une enquête indépendante</span>

Finale chaotique au stade de France:
L’UEFA ouvre une enquête indépendante

Pointées du doigt par les Britanniques après la finale de la Ligue des champions au Stade de France, les autorités françaises ont renvoyé lundi outre-Manche la responsabilité du fiasco, mettant de nouveau en cause une «fraude massive aux faux billets» des supporters de Liverpool.

L’UEFA, l’instance européenne du football, a de son côté annoncé dans la soirée qu’elle allait commander un «rapport indépendant sur les événements autour de la finale de la Ligue des champions» confié à une personnalité indépendante, l’ancien ministre portugais de la Jeunesse et des Sports, Tiago Brandao Rodrigues, qui «portera sur les processus décisionnels, les responsabilités et les comportements de toutes les entités qui ont participé à l’organisation de cette finale». «Des preuves seront réunies auprès de toutes les parties prenantes concernées et les conclusions de ce rapport indépendant seront rendues publiques au terme de ce processus», a ajouté l’UEFA, qui étudiera ensuite «les prochaines étapes». Deux jours après les scènes de chaos qui ont fait le tour du monde, des témoignages affluent, permettant de cerner les raisons qui ont conduit à retarder de 36 minutes le coup d’envoi d’un des principaux événements sportifs de la planète, ce match remporté samedi par le Real Madrid face à Liverpool (1-0). Bousculades, tentatives d’intrusion d’individus sans billet, supporters – dont des enfants – sous le choc d’une intervention des forces de l’ordre ou victimes de vols, «c’était absolument horrible» autour du Stade de France samedi, selon le député britannique Ian Byrne, présent samedi soir sur place. «Traiter les supporters comme des animaux lors du plus grand match européen de l’année, comme ils l’ont fait, est impardonnable», a-t-il déclaré au micro de la chaîne de télévision Sky News, mettant en cause «un maintien de l’ordre lamentable, des stewards lamentables, une mauvaise gestion autour du stade, des portes d’accès au stade fermées». Ces propos font écho à ceux des autorités britanniques, Downing Street se disant «extrêmement déçu de la manière dont ont été traités» les supporters de Liverpool et jugeant les images du Stade de France «profondément troublantes et préoccupantes».