mardi , 25 janvier 2022
<span style='text-decoration: underline;'>CÉLÉBRATION DE YENNAYER À MOSTAGANEM</span>:<br><span style='color:red;'>Manifestations culturelles, expositions, conférences et remise d’autorisations d’exploitation</span>
Ph. OT / Adda / Archives

CÉLÉBRATION DE YENNAYER À MOSTAGANEM:
Manifestations culturelles, expositions, conférences et remise d’autorisations d’exploitation

La célébration du nouvel an amazigh 2972 (Yennayer) a été marquée dans la wilaya de Mostaganem par une manifestation historico-culture-économique qui a eu lieu mardi, en présence du wali, à la forêt Bourahma, située face à la mer dans la commune de Benabdelmalek Ramdane, à une trentaine de kilomètres à l’est de Mostaganem.

Ainsi, dans une partie de la forêt transformée par un investisseur privé en espace de détente et de loisirs pour les adultes et de jeux pour les enfants, des stands ont vu l’exposition des ustensiles et divers objets, oeuvres d’artisans ainsi que des plats et des habits traditionnels de régions différentes du pays ont été installés.
Le wali, accompagné du P/APW, des membres de la commission de sécurité de wilaya, des directeurs de la culture, de l’éducation nationale, du tourisme et de l’artisanat, de la jeunesse et des sports et du secrétaire général du bureau de wilaya de l’organisation nationale des moudjahidines, a visité les dits stands. Ensuite, sous une tente dressée pour la circonstance, le wali, la délégation, le chef de daira de Sidi Lakhdar, le P/APC de Benabdelmalek Ramdane et des invités ont pris place pour suivre une opérette jouée par des écoliers, mettant en exergue, la dimension historique et culturelle traditionnelle du peuple, les algériens et l’amour porté à l’enseignant. Aussi, des enfants et des adolescents des deux sexes formaient un orchestre accompagnant une fille qui chantait avec une voie douce et pénétrante des chansons séculaires, adoptant le rythme andalou.
Le maestro Benbdellah Nadjar a joué au moyen d’un synthétiseur des morceaux de musique de différentes régions du pays. Les lieux splendides de par le vert paradisiaque de la forêt et les différentes installations (Bancs, jeux pour enfants, pistes, stands), ont connu un renforcement des qualités de détente et de loisirs pour la grande foule qui y prenait goût savoureusement.
Une matinée récréative qui restera gravée dans les esprits des enfants et des adolescents particulièrement. A cette occasion, le wali a organisé une cérémonie de remise de cadeaux aux lauréates du concours des meilleurs plats traditionnels et à trois chefs d’établissements scolaires pour la meilleure organisation des stands. Aussi, dans le cadre de la relance économique décidée par le président de la République, des autorisations d’exploitation ont été remises à sept investisseurs privés dans le domaine touristique (complexes hôteliers) qui étaient pendant longtemps victimes de pratiques bureaucratiques.
La mise en fonction de ces hôtels ajoutera au secteur 716 lits et 746 postes d’emploi. 54 autres autorisations d’exploitation d’unités relevant des secteurs industriel et agricole seront remises aux intéressés. La radio Dahra a organisé, hier mercredi, en direct un concours du meilleur plat et gâteaux traditionnels. Les lauréats seront primés.
Une émission qui a fait revivre pour certains et fait connaître pour d’autres notre passé en ce qui concerne les plats traditionnels que beaucoup de familles ont délaissé au profit de certains plats faits à la va vite et étrangers à nos traditions. C’est pourquoi de telles manifestations sont plus que nécessaires pour aider à perpétuer nos plats traditionnels.
Charef.N