mercredi , 5 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Reprise des compétitions</span>:<br><span style='color:red;'>Mellal appelle la FAF à prendre une décision finale</span>

Reprise des compétitions:
Mellal appelle la FAF à prendre une décision finale

Le président de la JS Kabylie, Cherif  Mellal, a appelé jeudi à Tizi-Ouzou, la Fédération algérienne de football  (FAF) à prendre une décision définitive concernant la reprise des  compétitions, actuellement suspendues en raison

de la pandémie de  coronavirus.

S’exprimant lors d’un point de presse au siège du club, le président  Mellal a interpellé le bureau fédéral de la FAF à «trancher la poursuite ou  la suspension définitive du championnat national» lors de sa réunion qui se  tiendra mercredi prochain. «Il faut prendre une décision», a-t-il déclaré, expliquant que la  suspension actuelle des compétitions «fait perdre de d’argent chaque mois  aux clubs, qui sont déjà déficitaires, et fait fuir les sponsors qui  hésitent à aider les clubs faute de compétition, et donc de publicité pour  eux».

A ce titre, il a assuré qu’en cas de reprise, les «Jaune et Vert» sont  prêts à disputer les huit journées restantes du championnat, malgré les  quatre mois de confinement.  «Nous avons déjà une équipe en place et un protocole médical performant et  nous sommes prêts à reprendre la compétition», a-t-il dit. Le ministère de la Jeunesse et des Sports a indiqué jeudi qu’il a été  décidé de ne pas autoriser «pour le moment» la reprise des compétitions  sportives, dont les différents championnats footballistiques, «conformément  aux recommandations du comité scientifique de suivi de l’évolution de la  pandémie de Covid-19 et au vu du caractère imprévisible de l’évolution de  la situation épidémiologique, marquée par une recrudescence importante au  niveau mondial».
Dans le cas où il sera décidé de suspendre définitivement la compétition,  Mellal réclame de «procéder à l’épuration des affaires pendantes devant les  instances judiciaire (affaire des écoutes téléphoniques du directeur  général de l’ESS) et sportive (le Tribunal arbitral du sport pour  MCA-USMA).  Dans le même sillage, Mellal a également lancé un appel aux instances  sportives pour «venir en aide aux équipes qui vivent une situation  difficile en raison de cette crise sanitaire, comme cela se fait dans  plusieurs pays au monde». «Tout est en stand-by, on ne peut rien faire tant qu’on n’est pas fixé sur  l’issue de la compétition, ni négocier avec les joueurs, ni en libérer, ni  recruter d’autres», a-t-il soutenu.
Sur un autre registre et concernant sa condamnation par la justice mardi à  deux mois de prison ferme et 20.000 DA d’amende suite à une plainte pour  diffamation déposée par l’ancien président du club, Mohand-Cherif Hannachi,  Me Meftah Larbi, du collectif d’avocats du club, a indiqué que Mellal fera  appel de ce jugement. «C’est un jugement de première instance contre lequel nous allons faire  appel», a-t-il souligné. La nouvelle direction «a fait face, à sa venue, à une situation financière  difficile et réglé beaucoup de dettes envers des anciens joueurs et  dirigeants du club héritées de l’ancienne direction», a soutenu, pour sa  part, Mellal, faisant savoir que «les dettes de la JSK auprès des impôts  dépassent le capital même du club».