mardi , 19 octobre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>MOSTAGANEM</span>:<br><span style='color:red;'>Nécessite de vigilance pour faire face aux défis actuels</span>

MOSTAGANEM:
Nécessite de vigilance pour faire face aux défis actuels

Les participants à une conférence régionale dans le cadre de l’ini tiative nationale «Je protège mon pays» ont insisté, lundi à Mostaganem, sur la nécessité de vigilance pour faire face aux défis actuels et la mobilisation la société civile pour préserver l’unité nationale.

Le coordinateur de l’initiative nationale, Abdelkrim Khodri a mis l’accent sur la sensibilisation des citoyens sur l’importance de la phase que traverse le pays, exhortant l’ensemble des acteurs politiques et la société civile à adhérer à un projet national qui regroupe les Algériens autour de la protection et la défense du pays et de ses acquis. M. Khodri a plaidé pour un discours convergent et uniformisé sur les plans médiatique et culturel, pour faire face aux défis actuels et créer des mécanismes dans différents domaines pour protéger les générations montantes contre «la douce guerre» de quatrième génération (4 G) qui menace l’identité et les fondements de la nation et ses symboles. De son côté, le président de l’Organisation nationale des retraités de l’Armée nationale populaire, Tamer Ghodbane a mis l’accent sur la nécessité d’un rempart national pour protéger contre toutes tentatives d’atteinte au peuple et à ses institutions. L’expert en structuration des entreprises de missions humanitaires, Dr Abdelkrim Azzizi a insisté sur l’importance pour la société civile de mettre en place une stratégie nationale pour faire face aux défis géopolitiques actuels. Après avoir énuméré les menaces auxquels fait face le pays, notamment sur le plan électronique, l’expert en criminalité informatique, Dr Ahmed Remili a, quant à lui, recommandé de ne pas publier et diffuser des informations dont les sources ne sont pas vérifiées et de veiller à une bonne conduite et à des commentaires constructifs sur les réseaux sociaux, ainsi qu’à leur exploitation à bon escient. Lors de cette rencontre, organisée par de nombreuses organisations et associations nationales, ainsi que les syndicats professionnels, les interventions ont abordé, entre autres, «les défis territoriaux actuels», «la sécurité intellectuelle et culturelle et son rôle de renforcement de l’unité nationale», «le discours uniformisé des médias et des sites électroniques pour la protection du pays» et «la cybercriminalité et la cybersécurité». Des conférences régionales similaires seront organisées dans le cadre de la même initiative, en plus de vastes campagnes de reboisement dans différentes régions du pays (Bouira, Illizi et Annaba), et clôturées le 1er novembre prochain à Batna, à l’occasion de la célébration du 67e anniversaire du déclenchement de la glorieuse révolution de novembre, a-t-on annoncé.