lundi , 28 septembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>POUR DÉSENGORGER LA CIRCULATION VERS LA CORNICHE ORANAISE</span>:<br><span style='color:red;'>Nouveau plan de circulation provisoire appliquée dès vendredi</span>

POUR DÉSENGORGER LA CIRCULATION VERS LA CORNICHE ORANAISE:
Nouveau plan de circulation provisoire appliquée dès vendredi

La circulation routière vers les plages d’Ain El Türck a toujours été un véritable casse tête pour les services concernés.

Comme chaque année en cette période estivale, des centaines de véhicules empruntent la route de la corniche, ni la réalisation ces dernières années, de la corniche supérieure ou la route d’évitement de Mers El Kebir ont réussi à cerner ce problème. Et comme chaque année, plusieurs points noirs, notamment à la pêcherie, Sainte-Clotilde à Mers El Kebir et Hai Bouamama (Ex-Hassi).
Ces derniers jours, la situation est restée la même et avec la réouverture des plages prévue samedi, la situation risque de s’empirer vu le nombre important des estivants attendus sur les plages. Et pour trouver une solution et arriver à désengorger la circulation, une nouvelle mesure vient d’être prise par la wilaya. En effet, le wali d’Oran, Abdelkader Djellaoui, dans un communiqué d’avant-hier, a expliqué que pour désengorger la circulation sur la route reliant Oran à la daïra d’Ain El Türck en cette période estivale, et suite à la réunion de la commission le 06 août dernier et celle de la commission de wilaya concernant le plan de circulation provisoire en date du 11 du mois en cours, la wilaya a décidé d’appliquer un plan de transport provisoire à partir du vendredi 14 août et jusqu’au 31 du mois en cours ; les conducteurs de la ville d’Oran désirant rejoindre la daïra d’Ain El Türck doivent passer uniquement par la corniche inférieure à partir du tunnel de la pêcherie en passant par les communes de Mers El Kebir, Ain Türck, Bousfer et jusqu’à la plage des andalouses.
Le retour vers Oran s’effectuera par la corniche supérieure en passant par Hai Bouamama (Ex-Hassi). Notons que cette mesure sera appliquée quotidiennement de 9h du matin jusqu’à 22h. Elle pourra être étendue jusqu’à des heures tardives en cas de nécessité. Et pour veiller à l’application de cette mesure, des points de contrôle des services de police et de la gendarmerie nationale seront sur place pour réguler la circulation et assurer l’orientation des conducteurs. Les gendarmes seront mobilisés à la sortie de la plage de St-Rock vers la corniche inférieure, le pont reliant Ain Türck à Fellaoucen ainsi que l’échangeur d’Ain Khedidja.
Les policiers seront mobilisés au rond-point du dauphin à l’entrée d’Ain Turck pour empêcher les véhicules venant des plages de la localité de revenir à Oran via la corniche inférieure.
Fethi Mohamed