jeudi , 18 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>MC Oran</span>:<br><span style='color:red;'>Pas de dégraissement de l’effectif en vue</span>

MC Oran:
Pas de dégraissement de l’effectif en vue

La direction du MC Oran a écarté jeudi toute éventualité de dégraisser son effectif que son entraineur Bernard Casoni juge «déséquilibré», a-t-on appris de ce club de la Ligue 1 algérienne de football.

Le nouveau président du MCO, Tayeb Mahiaoui s’était montré très actif sur le marché des transferts qui a été clôturé le 27 octobre dernier, en recrutant pas moins d’une douzaine de joueurs pour renforcer les rangs de son équipe en prévision de la saison prochaine. Mais à son arrivée à la tête de la barre technique des «Hamraoua’», l’entraineur français, Bernard Casoni, a estimé qu’il a hérité d’un effectif «déséquilibré» où domine notamment «un grand nombre de joueurs offensifs au détriment du milieu de terrain en particulier». Néanmoins, le fait que le mercato estival a baissé rideau, et que tous les joueurs de l’effectif premier du MCO, au nombre de 27 éléments, ont signé chacun leur contrat respectif, Casoni a consenti à poursuivre le travail avec le même groupe, précise-t-on de même source. Par ailleurs, la formation phare de la capitale de l’Ouest du pays a clôturé mercredi son premier stage d’intersaison déroulé pendant dix jours à Tlemcen. Les protégés de Casoni ont livré un deuxième match amical sur les lieux face au WA Tlemcen (1-1) nouveau promu en Ligue 1. Le staff technique oranais, qui s’est dit, par la voix de l’entraineur adjoint Omar Belatoui, «satisfait» du travail réalisé dans la ville des «Zianides», a demandé à la direction du club de programmer un deuxième stage dans les prochains jours. Selon l’ancien défenseur international, ledit regroupement devrait avoir lieu à Oran. «Il sera mis à profit pour parfaire davantage les automatismes entre les joueurs, surtout que l’effectif a connu des changements sensibles au cours du mercato», a-t-il souligné. Huitième au classement du championnat de l’exercice passé qui n’était pas allé à son terme à cause du Coronavirus, le MCO espère réaliser un meilleur parcours lors de la prochaine édition, dont le coup d’envoi est prévu pour le 28 novembre en cours. Son président, Mahiaoui, qui a cassé sa tirelire pour engager des joueurs de valeur, compte bien jouer les premiers rôles cette saison en Ligue 1, alors que le MCO n’a plus gagné de titre depuis plusieurs années.