mardi , 13 avril 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Sid Ahmed Ferroukhi</span>:<br><span style='color:red;'>Pas moins de 29.000 marins pêcheurs ont bénéficié de l’allocation d’indemnisation Covid-19</span>

Sid Ahmed Ferroukhi:
Pas moins de 29.000 marins pêcheurs ont bénéficié de l’allocation d’indemnisation Covid-19

Quelque 29.000 marins pêcheurs ont bénéficié de l’allocation d’indemnisation des catégories impactées par les effets de la crise sanitaire du covid-19, a indiqué, dimanche à Oran le ministre de la pêche et des produits halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi.

Intervenant lors d’une rencontre avec les professionnels du secteur, organisée au siège de l’institut technologique de la pêche et de l’aquaculture (ITPA) dans le cadre de sa visite dans la wilaya d’Oran, M. Ferroukhi a souligné que le ministère a déployé ses efforts pour soutenir les professionnels du secteur en veillant à maintenir les ports ouverts dans la plupart des wilayas côtières en plus d’attribuer l’allocation à tous les marins pêcheurs inscrits. Le ministre a également indiqué que plusieurs préoccupations ont été prises en considération, notamment la carte Chiffa que les personnels du secteur ont commencé à en bénéficier depuis des mois, soulignant que d’autres préoccupations seront prises en charge. Des travailleurs du secteur de la pêche ont soulevé, lors de cette rencontre, nombre de préoccupations liées aux conditions du pêcheur qui restent tributaires des intempéries sans aucune garantie, ce qui les fait vivre dans la précarité.
Le ministre de la Pêche et des Productions halieutiques, a effectué, en compagnie du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Ziane, une visite de travail dans la wilaya d’Oran, les conduisant à l’institut de génie maritime d’Es Sénia où ils se sont enquis de l’état des bassins de simulation. Ils ont également présidé l’ouverture d’un atelier national sur «L’évaluation et la consolidation de la mise en place du cluster technologique pour la construction et la réparation des navires et du consortium de l’industrie aquacole» à l’Université des sciences et technologie (USTO) «Mohamed Boudiaf» à Oran.