jeudi , 25 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Tissemsilt</span>:<br><span style='color:red;'>Plus de 460 millions DA pour des projets de gaz de ville et d’électrification rurale</span>
© D.R

Tissemsilt:
Plus de 460 millions DA pour des projets de gaz de ville et d’électrification rurale

Une enveloppe financière de plus de 460  millions DA a été allouée pour financer des projets de raccordement au  réseau de gaz de ville et d’électrification rurale dans la wilaya de Tissemsilt, a-t-on appris dimanche du secrétaire général de la wilaya.

Lors de la cérémonie de clôture de l’exercice budgétaire 2017, Abdelkrim  Magherbi, représentant le wali, a souligné que cette enveloppe financière  inscrite au titre de la première tranche du fonds de garantie et de  solidarité des collectivités locales sera destinée à des projets de  raccordement au gaz de ville et d’électrification rurale, notamment dans  les zones éloignées. Il a signalé que la plupart de ces projets ont été lancés et sont  supervisés par la Société de distribution de l’électricité et du gaz de  l’Ouest (SDO), faisant savoir que Sonelgaz a lancé, à la faveur de cette  enveloppe financière, 42 opérations de raccordement au réseau  d’électrification rurale et 22 autres de raccordement du gaz de plusieurs  régions de la wilaya. Le même responsable a rappelé que la wilaya a bénéficié, au titre de la  première tranche de ce fonds en début de l’année courant, un total de 2,8  milliards DA, qui a été consommé dans sa totalité dans l’achèvement de  projets d’aménagement urbain, de revêtement de chemins vicinaux,  d’ouverture de pistes et d’alimentation en eau potable au profit de zones  éloignées.
Il a souligné que les effort des autorités de wilaya ont permis de  relancer des projets en retard dont ceux de la gare routière et de l’école  de formation paramédicale du chef-lieu de wilaya. La cérémonie de clôture de l’année budgétaire 2017 a été marquée par la  signature des documents comptables.
A noter que le taux global de consommation des dotations financières, au  titre des différents programmes de développement dont la wilaya a bénéficié  en 2017, a atteint 59,65 %. Un taux jugé très positifs selon le secrétaire  du trésor de wilaya, Mohamed Djellouli.