mercredi , 5 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Lutte contre la contrebande et la criminalité organisée </span>:<br><span style='color:red;'>Plus de 9 quintaux de kif traité saisis</span>

Lutte contre la contrebande et la criminalité organisée :
Plus de 9 quintaux de kif traité saisis

Un détachement combiné de l’Armée Nationale Populaire, en coordination avec les services des Douanes, a arrêté, mardi, près d’Ain Safra wilaya de Naâma en 2 e Région militaire, trois narcotrafiquants et saisi une grande quantité de kif traité s’élevant à huit quintaux et 91,4 kilogrammes, ainsi qu’un camion et un véhicule touristique.

Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée et dans la dynamique des efforts soutenus visant à endiguer la propagation du fléau de narcotrafic dans notre pays, les éléments de l’ANP ont accéléré et intensifié les opérations de contrôle des frontières algériennes. Selon un communiqué du MDN, dans la même localité, des éléments de la Gendarmerie Nationale, en coordination avec les services des Douanes, ont appréhendé deux narcotrafiquants à bord d’un véhicule touristique chargé de 85,05 kilogrammes de kif traité, pour porter ainsi le bilan des quantités de kif traité saisies, à ce jour, à un total de neuf quintaux et 76,45 kilogrammes.
Il est à rappeler que les éléments de l’ANP avaient saisi au mois de mars dernier une quantité supérieure à 20 quintaux de kif traité.
Ainsi, la première quantité de kif traité s’élevant à 10 quintaux et 50 kilogrammes a été saisie dans la localité frontalière de Béni Ouenif (wilaya de Bechar).
A rappeler qu’en début du mois de mars passé, la gendarmerie nationale a saisi une quantité importante de drogue, estimée à 11 quintaux et 74 kilogrammes, en provenance des frontières occidentales dans la région de Djenin Bourezek, dans la wilaya de Naâma.
« Ce processus vient s’ajouter aux nombreuses opérations qui ont réussi à contrecarrer l’introduction et la promotion de ces toxines dans notre pays, et à confirmer une fois de plus le haut professionnalisme, la vigilance constante et la disponibilité permanente des unités de l’Armée nationale populaire et d’autres services de sécurité pour lutter contre toutes les formes de criminalité organisée. », avait indiqué la GN dans un communiqué. Dans ce sens, lors d’une conférence de presse animée durant la semaine, les services de la Gendarmerie nationale ont indiqué que la lutte contre le trafic de stupéfiants, durant l’année 2019, a permis « la saisie de 44,812 tonnes de kif traité et de 438 143 comprimés de psychotropes ». Durant l’année passée, il a été également question de neutraliser 122 réseaux de trafic de drogue.
Noreddine Oumessaoud