lundi , 18 octobre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Distribution de l’oxygène médical</span>:<br><span style='color:red;'>Plusieurs mesures prises par les pouvoirs publics</span>

Distribution de l’oxygène médical:
Plusieurs mesures prises par les pouvoirs publics

Afin d’assurer une meilleure distribution de l’oxygène médical, qui oxygène une forte demande avec la hausse des cas de Covid-19, plusieurs mesures ont été prises par les pouvoirs publics.

Lors d’une réunion présidée par le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed, regroupant notamment les principaux producteurs d’oxygène médical, il a été question d’instruire les producteurs afin d’assurer une meilleure coordination. Au cours de cette réunion, M. Benbahmed a instruit l’ensemble des producteurs à assurer une meilleure coordination avec la cellule de crise installée au niveau du Premier ministère notamment en communiquant les quantités d’oxygène produites et livrées J et J-1, le planning de distribution à J+1, le recensement des besoins réels de chaque établissement de santé livré ainsi que la cartographie de leur clientèle. Le ministre a également donné des orientations visant à garantir une meilleure organisation en termes de production de l’oxygène médical et sa distribution au niveau national. Ainsi, les producteurs sont tenus d’optimiser les délais d’analyse de l’oxygène en collaboration avec l’Agence nationale des produits pharmaceutiques, d’identifier un itinéraire de distribution de l’oxygène précis et définitif par chaque opérateur, d’externaliser la commercialisation des bouteilles d’oxygène des sites de production pour permettre une meilleure organisation logistique pour les livraisons des établissements de santé.
Les producteurs ont été instruits, lors de cette réunion, à l’effet de redoubler d’effort et d’assurer une mobilisation continue de leurs unités de production et de leurs équipes pour répondre à la forte demande en oxygène médical. A noter que cette réunion s’est tenue dimanche, sur instruction du Premier ministre, en présence des cadres du ministère de l’industrie pharmaceutique et des représentants de Linde Gas, Sidal Spa, Rayanox, Maghrebine des gaz médicaux et de Calgaz Algérie.
Il est à souligner que la capacité de production d’oxygène en Algérie, selon le ministre délégué à l’industrie pharmaceutique Lotfi ben Bahmed, est actuellement de l’ordre de 500 000 litres par jour.
Noreddine Oumessaoud