mercredi , 23 septembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Entrevue entre le chef de l’État et Abdelaziz Rahabi</span>:<br><span style='color:red;'>Plusieurs thématiques au menu des discussions</span>

Entrevue entre le chef de l’État et Abdelaziz Rahabi:
Plusieurs thématiques au menu des discussions

Dans l’optique d’échanger les avis et conseils autour du processus de dialogue en cours, l’ancien ministre et homme politique, Abdelaziz Rahabi, a été reçu par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Lors d’une entrevue qui s’est tenue, jeudi dernier, et qui entre dans le cadre des rencontres consultatives prévues avec les personnalités nationales et présidents de partis, le chef de l’État a évoqué avec son hôte une série de sujets liés à la scène politique nationale. La consolidation, l’élargissement du dialogue pour établir la confiance et la révision prochaine de la Constitution sont autant de thématiques évoquées lors des consultations entre le président de la République et Abdelaziz Rahabi.
L’ancien ministre et homme politique a affirmé dans un post publié sur son compte Facebook « avoir échangé des points de vue avec le président de la République sur la situation actuelle et sur l’avenir ».
M. Rahabi a indiqué avoir parlé avec le chef de l’État sur le manque de confiance entre le peuple et le régime politique et la nécessité d’arriver à asseoir une entente nationale élargie pour sortir de la situation actuelle, consolider le front interne».
L’ancien ministre et homme politique a affirmé également avoir adressé au chef de l’État quelques points qui doivent être pris en considération.
Il s’agit de la libération de tous les détenus d’opinion, renforcer la liberté de la presse, mettre fin au rétrécissement sur l’action de l’opposition, la protection du mouvement populaire et inviter tout le monde au dialogue sans distinction.
De son côté, la présidence de la République, a affirmé dans un communiqué sanctionnant l’entrevue de jeudi dernier, que cette rencontre « s’inscrit dans le cadre des consultations tenues par le Président de la République sur la situation globale du pays et la révision de la Constitution afin de l’adapter aux exigences de l’édification d’une République nouvelle, prenant en considération les revendications populaires urgentes ».
Le Président de la République a «expliqué les démarches politiques en cours et à venir pour instaurer la confiance devant renforcer la communication et le dialogue dans l’objectif de construire un front interne solide et cohérent permettant la mobilisation des énergies et des compétences nationales, et de rattraper le temps perdu en vue d’édifier un Etat d’institutions qui consacre la démocratie et évite au pays toute dérive autocratique, un Etat dans lequel les citoyens jouiront de la sécurité, de la stabilité et des libertés», a détaillé le communiqué de la présidence de la République.
La même source a affirmé que Abdelmadjid Tebboune « a écouté les observations et suggestions de M. Rahabi concernant les démarches lancées juste après le 12 décembre ».
Le communiqué de la présidence de la République a indiqué que la rencontre de jeudi dernier sera suivie d’autres rencontres avec des personnalités nationales, présidents de partis et représentants de la société civile».
Samir Hamiche