lundi , 17 mai 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Khenchela</span>:<br><span style='color:red;'>Près de 4 kg de kif traité saisis dans deux opérations distinctes</span>

Khenchela:
Près de 4 kg de kif traité saisis dans deux opérations distinctes

Les éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) du service de la police judiciaire relevant de la sûreté de wilaya de Khenchela ont saisi près de quatre (4) kilos de kif traité dans deux opérations distinctes et arrêté les mis en cause présumés impliqués dans cette affaire, a-t-on indiqué samedi à la sûreté de wilaya.

Concernant la première affaire, la cellule de communication de ce corps de sécurité a indiqué que les services concernés ont agi sur la base d’informations faisant état de stockage et de vente de drogue par un quinquagénaire, un repris de justice, dans son domicile au centre-ville de Khenchela. Après exécution des procédures légales, les éléments de la BRI, ont interpellé le mis en cause à bord d’une voiture près du quartier où il habite, avant de procéder à la perquisition du domicile où ils ont trouvé 28 plaques de kif de 2,875 kg soigneusement dissimulées et 50.000 DA issus de la vente de drogue et plusieurs téléphones portables, a précisé la même source.

S’agissant de la seconde affaire, la même source a souligné que les éléments de la BRI ont placé sous surveillance un réseau de trois personnes s’adonnant au trafic de drogues dans la ville de Khenchela, assurant qu’après avoir repéré une activité suspecte des mis en cause à bord d’un véhicule touristique près d’une forêt de Khenchela, ils ont mené une descente vers ce lieu.

L’opération a permis d’arrêter les trois mis en cause en possession de huit plaques de drogues de 700 gr, a indiqué la même source. Après l’achèvement des procédures nécessaires, des dossiers pénaux ont été constitués à l’encontre des mis en cause pour « possession, stockage et transport de drogues pour les vendre illégalement » et ce, avant d’être présentés devant les instances judiciaires compétentes. Les prévenus ont été placés sous mandat dépôt à l’établissement de rééducation de Babar.