vendredi , 18 juin 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Le Pr Mahyaoui annonce la réception 4 millions de doses en juin et déclare</span>:<br><span style='color:red;'>«Près de deux millions d’Algériens ont été vaccinés»</span>

Le Pr Mahyaoui annonce la réception 4 millions de doses en juin et déclare:
«Près de deux millions d’Algériens ont été vaccinés»

L’Algérie recevra durant le mois de juin en cours d’importantes quantités supplémentaires de doses de vaccin contre le coronavirus. L’Acquisition de la nouvelle quantité, estimée à quatre millions de doses, permettra au pays d’accélérer sa campagne de vaccination qui a enregistré un retard considérable depuis son lancement fin janvier dernier.

L’ arrivée de ces quantités de doses de différents vaccins a été annoncée, hier, par le professeur Ryadh Mahyaoui, membre du Comité scientifique de suivi et de surveillance de l’épidémie du coronavirus. Intervenant sur les ondes de la chaîne Une de la Radio nationale, le Pr Mahyaoui a indiqué aussi que, durant les prochaines 24 heures, l’Algérie recevra 400 000 doses, en plus d’un «lot de pas moins de quatre millions de doses de vaccins divers avant la fin de juin courant», a-t-il déclaré lors de son passage à l’émission «Invité de la matinée».
Avec l’acheminement vers le pays de ces doses supplémentaires, un coup d’accélérateur sera sans doute donné à la campagne de vaccination, alors que le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, avait donné des instructions pour accélérer la cadence. Le Pr Mahyaoui a souligné qu’actuellement, les quantités reçues depuis le début de la campagne vaccination dépassent les 2,5 millions de doses. «L’Algérie a reçu jusqu’à aujourd’hui plus de 2,5 millions de doses de divers vaccins anti-Covid-19», a-t-il déclaré à ce propos.
Pour ce qui est du nombre de personnes vaccinées dont les chiffres ne sont pas encore rendus publics par le ministère de la Santé, le praticien a indiqué que depuis le lancement de la vaccination en Algérie, près de deux millions de citoyens ont été vaccinés. Dans le même contexte, l’invité de la chaîne Une a adressé un appel aux citoyens pour se diriger vers les centres de vaccination de proximité, situés au niveau des quartiers. Le professionnel de la santé a soulevé l’éventualité de vacciner les citoyens dans les places publiques. Il a affirmé sur ce sujet qu’»Il est prévu par conséquent d’intensifier la vaccination qui va être généralisée sur les places publiques». Il a indiqué que les autorités vont recourir à la vaccination des citoyens dans les structures de santé et en dehors de ces établissements. Le Pr Mahyaoui a fait état de la possibilité de délocaliser l’opération de vaccination en dehors des centres médicaux et paramédicaux, et a souligné à cet égard la nécessité pour le vaccin d’atteindre les groupes cibles du processus, notant que la campagne a été lancée ce dimanche sur la place Bab El Oued, dans la capitale, et que « la possibilité de la généraliser au reste des wilayas n’est pas exclue, si les conditions nécessaires sont réunies». Estimant par ailleurs qu’afin d’accélérer le rythme de la vaccination, le Professeur a déclaré que les citoyens peuvent être vaccinés sans recours à l’inscription sur la plateforme nationale dédiée à cet effet. «La campagne de vaccination se déroule à un rythme normal, malgré ce que je savais de la lenteur de ses débuts ». Il appelle les citoyens à se rendre au centre de santé le plus proche pour recevoir le vaccin contre le coronavirus».
Samir Hamiche