jeudi , 18 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Covid-19 et nos footballeurs</span>:<br><span style='color:red;'>Prolongement de contrats et absence de gestes solidaires</span>
© D.R

Covid-19 et nos footballeurs:
Prolongement de contrats et absence de gestes solidaires

Drôles d’attitudes vécues par   certains de nos footballeurs   évoluant en Ligue Une depuis l’instauration du confinement partiel ou total par les autorités sanitaires de notre pays. Pendant les premières semaines du confinement, on s’est intéressé aux séances vidéos appliqués chez soit par des footballeurs.

Des centaines de pages de quelques journaux dits ‘spécialisés’ en foot ont révélé que tel ou tel joueur affirmait s’entrainer quotidiennement dans sa demeure à l’aide de séances vidéos. une procédure qui n’a pas été bien entendue par les supporters car ces derniers, savent pertinemment, que la majorité de leurs joueurs trichent pendant les vraies séances d’entrainement en pleine nature (heureusement pas le cas pour tous).
D’autres exhibaient délibérément leurs luxueuses villas sous prétexte de diffuser sur les réseaux sociaux des séances individuelles (et là sans aucun conseil de gens de métier).  En parallèle, des joueurs ont pris le risque d’aller s’entrainer sur les terrains de foot de proximité tout en bafouant les règles de prévention face au coronavirus.  Sauf que l’attitude n’a pas vraiment été appréciée par de nombreux supporters où des joueurs portent des bavettes et négocient les prolongements de leurs contrats.
« A l’heure où notre pays compte des centaines de morts et des milliers de cas positifs au covid-19, nos joueurs ne pensent qu’à l’argent», murmurent certaines mauvaises langues.  Face à la baisse des salaires des footballeurs annoncée outre mer, ou encore des dons de stars de la balle ronde mondiale en guise de solidarité durant cette pandémie qui a touché leurs pays, nos «pauvres» joueurs ont montré comment se laver les mains comme geste de solidarité et pensent à la reprise du championnat afin de gagner quelques sous de plus.
B.Didéne