mercredi , 22 septembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Formation continue dans l’industrie et l’hôtellerie </span>:<br><span style='color:red;'>Quatre conventions signées</span>

Formation continue dans l’industrie et l’hôtellerie :
Quatre conventions signées

Quatre conventions portant promotion de  l’apprentissage et de la formation continue au sein des secteurs de  l’industrie et de l’hôtellerie ont été signées lundi à Oran lors d’une  rencontre organisée par la Bourse de sous-traitance et de partenariat de  l’Ouest (BSTPO).

Les conventions ont été paraphées par le Directeur général du Fonds  national de développement de l’apprentissage et de la formation continue  (FNAC), Abdelkader Touil et les responsables des parties partenaires, à  savoir la BSTPO et trois hôtels de la chaîne internationale Marriott  (Sheraton, Le Méridien et Four Points). «L’objectif de ces partenariats consiste en le financement et la prise en  charge de la formation continue des salariés de ces entreprises et des  maîtres d’apprentissage pour assurer la consolidation des connaissances  pratiques des jeunes stagiaires des Centres de formation et d’enseignement  professionnels», a indiqué le DG du FNAC. «La mise en £uvre effective des conventions débutera en février prochain  pour une durée de trois années», a-t-il signalé, faisant valoir que cette  opération s’étend à l’ensemble des corps de métiers relevant des secteurs  bénéficiaires. M. Touil a également rappelé que son organisme a déjà signé des  conventions à vocation analogue, dont une dernièrement au profit du secteur  industriel à Ghardaïa, tandis qu’une vingtaine d’autres wilayas sont  programmées pour 2018. Le président de la BSTPO, Rachid Bakhchi a, quant à lui, souligné que la  convention conclue avec le FNAC revêt une dimension nationale sachant  qu’elle bénéficiera aux entreprises adhérentes des quatre Bourses  régionales de sous-traitance et de partenariat. S’agissant des raisons de la mise en £uvre fixée à février prochain, il a  expliqué que cette échéance permettra d’accomplir la phase préalable  portant sur «la sensibilisation des entreprises et le recensement de leurs  besoins précis à l’effet de donner toute son efficience au perfectionnement  des ressources humaines et à l’accompagnement des jeunes stagiaires». Le directeur exécutif de la BSTPO, Salim Belhadj a, de son côté, rappelé  que son organisme s’attelle à l’élaboration d’une cartographie des  implantations industrielles à l’effet de mieux cerner les besoins des  opérateurs économiques. La signature de ces conventions mettant la ressource humaine au c£ur du  développement de l’entreprise a été également saluée par le Directeur  général de la Petite et moyenne entreprise (PME) auprès du ministère de  l’Industrie et des Mines, Mourad Arif, et l’inspecteur général de la wilaya  d’Oran, Djillali Sekina.