mardi , 9 mars 2021
<span style='text-decoration: underline;'>BOUTLELIS ET MISSERGHINEBOUTLELIS ET MISSERGHINE</span>:<br><span style='color:red;'>Quatre opérations de démolition de constructions illicites dans le tissu forestier</span>

BOUTLELIS ET MISSERGHINEBOUTLELIS ET MISSERGHINE:
Quatre opérations de démolition de constructions illicites dans le tissu forestier

La conservation des forêts de la wilaya d’Oran a enregistré, durant l’année en cours, quatre opérations de démolition de constructions illicites au niveau des espaces appartenant au domaine forestier national à Boutlelis et Misserghine, a-t-on appris lundi auprès de cette instance.

Des constructions illicites ont été démolies au niveau de quatre sites appartenant au domaine forestier national dans les communes de Boutlelis et Misserghine en août, octobre et novembre derniers, a précisé à l’APS le conservateur des forêts par intérim. Ces opérations ont été menées au niveau de lots forestiers à Boutlelis, haï «Hachem», hai «Benaïssa» et une autre au lieu-dit «Rocher» dans la commune de Misserghine, a ajouté Aït Menguellat Karim. D’autre part, la conservation des forêts a déposé, cette année, 19 demandes de décisions de démolition, dont 14 demandes au niveau de sites à Boutlelis et 5 autres dans la région d’Arzew, tous appartenant au domaine forestier national, selon la même source, qui a fait savoir que la conservation des forêts attend la délivrance des décisions de démolition de la part des services communaux concernés. La demande de démolition est déposée suite à la sortie des agents de la circonscription des forêts et des services d’urbanisme de la commune pour l’établissement d’un procès-verbal d’inspection suivant les procédures en vigueur de la loi concernant l’aménagement et l’urbanisme, a-t-on indiqué. Afin de lutter contre les constructions illicites à l’intérieur du tissu forestier, la conservation des forêts d’Oran a appelé, dans sa page Facebook les citoyens à préserver la richesse forestière, notamment la faune, en dénonçant toute agression sur la forêt et de contacter les services de la conservation via les numéros de téléphones mentionnés sur sa page du réseau social.