dimanche , 27 septembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>MCO | Alors que les supporters réclament haut et fort une entreprise</span>:<br><span style='color:red;'>Quel avenir pour Cherif El Ouazzani à El Hamri?</span>

MCO | Alors que les supporters réclament haut et fort une entreprise:
Quel avenir pour Cherif El Ouazzani à El Hamri?

Les responsables Hamraoui qui font face à une forte crise financière, aux problèmes liés à l’arrêt de la compétition, aux baisses de salaires des joueurs et au règlement de leurs dus impayés, sont aujourd’hui confrontés à d’autres tourments, notamment à la fonction du DG Cherif El Ouazzani.

En effet, la décision de l’installation de ce dernier, signée l’an passé  par les membres du conseil d’administration après l’intervention de l’ex Wali et sous la pression des supporters, vient d’expirer. Sans contrat et sans avoir encaissé ses salaires, Cherif El Ouazzani est aujourd’hui entravé et dans l’expectative. Certaines personnes, nous apprend-on, ont tenté d’approcher les membres du conseil d’administration pour les convaincre de prolonger son contrat, mais seront-ils capables de prendre une quelconque décision sans l’aval de Belhadj qui tient le gouvernail du navire en sa qualité de détenteur du registre du commerce de la SSPA. Le MCO est désormais confronté à une autre crise, cette fois administrative qui pourrait avoir des conséquences fâcheuses en raison du vide administratif. Cherif El Ouazzani, au terme de son contrat, n’a donc plus aucun pouvoir et surtout, n’a plus le droit de signer de documents. La direction du club est donc face à une situation de blocage avec des dossiers qui restent en suspens. Les supporters en colère quant à eux, estiment que  l’arrivée d’une entreprise nationale est l’unique solution pour sortir El Hamri de cette profonde crise. En attente d’une issue à cette crise, une source fait état, que le défenseur axial Mesmoudi intéresse un club Belge de première division. Les dirigeants de ce club se sont même mis en contact avec son manager pour avoir d’amples informations sur le joueur. Les  dirigeants du MCA sont aussi très intéressés par le transfert de Mesmoudi. Les responsables du doyen n’ont pas manqué de faire comprendre aux dirigeants du MCO qu’ils doivent revoir leurs exigences financières à la baisse, vu que le Mouloudia exige pour son transfert, plus d’un milliard et demi de cts, ce qui est trop demandé pour El Hamri qui mise sur une grosse rentrée d’argent de ce transfert. Mesmoudi confirme bien ces informations, sans aussi divulguer le nom du club belge. Il confirme aussi, qu’il y a aussi d’autres clubs qui sont sur ses traces, entre autres, Tunisiens, du Qatar et de l’Arabie Saoudite, sans compter d’autres clubs nationaux. Il est honoré par cet intérêt, mais son avenir n’est pas entre ses mains puisqu’il est encore lié au Mouloudia d’Oran jusqu’à juillet 2021. Toujours sur le plan effectif, Cherif El Ouazzani est sur la piste de Youcef Bechou (CRB). Ce dernier intéresse au plus haut point le Mouloudia d’Oran. Chérif El Ouazzani aurait gardé une très bonne image du centre avant de Belouizdad au temps où il dirigeait la barre technique de ce club. Pour l’heure, aucune offre n’a été proposée. Mais les choses pourraient s’accélérer dans les prochains jours vu que du côté de Belcourt, on ne serait pas contre l’idée d’un prêt ou la possibilité de servir de monnaie d’échange avec Motrani qui reste convoité par le club de l’Aaquiba.
B.Sadek