mercredi , 22 septembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Tramway d’Oran</span>:<br><span style='color:red;'>Quel avenir pour le projet d’extension ?</span>
© D.R

Tramway d’Oran:
Quel avenir pour le projet d’extension ?

Après l’étude du projet d’extension du tramway d’Oran, faite par un bureau d’étude sud-coréen, les Oranais attendent avec impatience, la concrétisation de ce projet, longtemps resté dans les tiroirs, à cause de la conjoncture actuelle du pays et les mesures d’austérité qui ont poussé le ministère des Travaux publics par le passé, à geler ce genre de projets, qui nécessite de gros budgets. Mais la dernière mesure prise par le ministère, avec le projet du tramway de Mostaganem où se chargera la société «Cosider» de la poursuite des travaux, fut un brin d’espoir pour les Oranais, pour une éventuelle mesure similaire, dans la capitale de l’ouest. D’autres avis se sont penchés sur le partenariat public-privé, pour la réalisation de ce projet, ou même un prêt de la part de la banque mondiale. Sur le terrain, rien n’a changé et le tracé aménagé pour le tramway traversant Belgaid, s’est transformé en dépotoir qui clochardise cet endroit.
Un marché informel s’est même créé à la place dite «Karma», à l’entrée de Belgaid. Des vendeurs ambulants déposent quotidiennement leurs marchandises sur la piste où l’extension du tramway devait être réalisée. Interrogé récemment sur ce sujet, le wali d’Oran M. Mouloud Cherifi a expliqué, que ses services sont en «attente» d’une nouveauté dans le dossier de ce projet, qui nécessite une enveloppe financière de 40 milliards de dinars. Pour rappel, l’extension du tramway concerne Belgaid, l’aéroport d’Es Sènia et la localité de Ben Arba. La ligne actuelle enregistrera une extension au niveau de l’université Mohamed Boudiaf, vers la cité Administrative, et reliera l’hôpital de Canastel, en passant par le boulevard Millénium, pour relier finalement le chemin de wilaya CW 45, au niveau de Bir El Djir, le tout sur une distance de 8,14 km. La deuxième ligne quant à elle, d’une distance de 8,3km, s’étendra de Bir El Djir à Belgaid, en passant par le pôle universitaire pour rejoindre la ligne actuelle au niveau de l’université Mohamed Boudiaf, pour constituer un nœud. Pour ce qui est du côté ouest, l’extension de la ligne actuellement en service, se fera vers l’aéroport Ahmed Ben Bella, sur un tracé de 4,8 km.
Fethi Mohamed