samedi , 27 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Tissemsilt</span>:<br><span style='color:red;'>Raccordement en 2017 de 6.000 foyers au réseau de gaz de ville</span>
© D.R

Tissemsilt:
Raccordement en 2017 de 6.000 foyers au réseau de gaz de ville

Quelque 6.000 foyers ont été raccordés au  réseau de gaz de ville en 2017 dans la wilaya de Tissemsilt, a-t-on appris  lundi du wali, Abdelkader Benmessaoud.

Lors d’une émission sur la radio régionale de Tissemsilt consacrée à la  situation du développement dans la wilaya en 2017, le wali a indiqué que  cette opération a profité à la population de plusieurs zones éloignées et  montagneuses, soulignant que grâce à ce nombre de raccordements au réseau  du gaz de ville, le taux de couverture a atteint, jusqu’à la fin de l’année  dernière, environ 85 %. Par ailleurs, il a signalé que la wilaya a bénéficié en 2017 de projets  importants pour le désenclavement des zones rurales éloignées, en plus des  opérations de réhabilitation des chemins communaux.
Le chef de l’exécutif a souligné que 2018 verra le lancement de grands  projets liés à l’ouverture et à l’aménagement de pistes et la  réhabilitation de routes nationales et de chemins de wilayas et vicinaux,  en plus du lancement de la réalisation de groupes scolaires, de lycées et  d’internats dont les enveloppes budgétaires ont été débloqués.
Il a également annoncé qu’il sera procédé, cette année, à la relance de  tous les projets d’habitat ayant accusé du retard. M. Benmessaoud a tenu également à rassurer les souscripteurs du programme  de AADL 2 que les projets de location-vente verront un réel démarrage cette  année. Le wali a, en outre, annoncé l’achèvement, cette année, des travaux de la  ligne ferroviaire Boughezoul-Tissemsilt qui ouvrira des perspectives de  développement dans la région, ainsi que le lancement du projet de  réalisation du dédoublement de la voie express Khémis  Miliana-Tissemsilt-Tiaret.  Au passage, le chef de l’exécutif a insisté sur une relance économique  dans la wilaya, qui prévoit l’entrée en service de cinq usines devant  générer un nombre considérable d’emplois. L’année 2018 sera celle de l’investissement dans les secteurs du tourisme,  des forêts, des ressources en eau et de l’agriculture et de la promotion de  la PME.