jeudi , 22 octobre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Jeux africains de la jeunesse</span>:<br><span style='color:red;'>Record de participants et de disciplines pour l’édition d’Alger</span>
© D.R

Jeux africains de la jeunesse:
Record de participants et de disciplines pour l’édition d’Alger

La 3e édition des Jeux africains de la jeunesse (JAJ) élira domicile du 17 au 28 juillet 2018 à Alger, prenant ainsi le relais aux deux derniers organisateurs à savoir Rabat (2010) et Gaborone (2014).

La capitale algérienne possède une grande expérience dans l’organisation de compétitions d’envergure au niveau continental, notamment les Jeux africains disputés à deux reprises à Alger (1978 et 2007) et qui sont beaucoup plus médiatisés contrairement aux JAJ, réservés aux jeunes sportifs âgés entre 14 et 18 ans aux grandes potentialités au stade de l’apprentissage mais promis à un avenir radieux dans les prochaines années. L’idée des Jeux africains de la jeunesse a germé dans l’esprit du président de l’Association des Comités nationaux Olympiques en Afrique (ACNOA) de l’époque, l’Ivoirien Lassana Palenfo qui a lancé cette initiative en 2006, avant d’avoir le 3 février 2010 l’accord définitif du Conseil supérieur du sport en Afrique (CSSA) de mettre sur pied cette compétition juvénile tous les quatre ans.
Il s’agissait alors pour l’ACNOA d’expérimenter ce concept par l’organisation de diverses rencontres sportives entre jeunes âgés de 14 à 18 ans. Ces Jeux régionaux ont connu une véritable adhésion de la part des sportifs, de leurs dirigeants et même des autorités étatiques des divers pays africains. L’objectif principal des JAJ est d’enrayer le déclin de la pratique sportive chez les jeunes  et de contribuer à offrir à cette génération une éducation reposant sur des valeurs comme l’Olympisme, la paix, le courage, la tolérance le respect et l’honnêteté. C’est à la capitale du Maroc, Rabat qu’échoit l’honneur d’abriter la première édition de cette grande fête sportive et culturelle pour jeunes durant la période allant du 13 au 18 juillet 2010, durant laquelle 1.008 athlètes de 40 pays ont concouru dans 16 disciplines et qui verra la Tunisie décrocher la 1re place au tableau final avec 28 médailles dont 10 en vermeil.