vendredi , 27 mai 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Nâama</span>:<br><span style='color:red;'>Récupération de 93 hectares de foncier industriel inexploité</span>
© illustration

Nâama:
Récupération de 93 hectares de foncier industriel inexploité

Quelque 93 hectares octroyés dans le cadre de l’investissement industriel et restés inexploités ont été récupérés dans la wilaya de Nâama, a-t-on appris dimanche du directeur local de l’Industrie et des Mines, Djamel Eddine Bensouna.

Cette surface de 156 assiettes foncières a été récupérée dans le cadre de l’assainissement du foncier industriel et destiné à l’investissement au niveau de trois zones d’activités, situées dans les daïras de Nâama, Mecheria et Ain Sefra, a ajouté le responsable, assurant que «l’opération se poursuivra sur tout le territoire de la wilaya». La décision d’annulation de l’octroi des assiettes aux investisseurs concernés a été prise après plusieurs mises en demeure, des enquêtes et des visites répétées sur les sites désignés pour la réalisation de leurs projets. Ces démarches ont abouti à la récupération de ces parcelles suite à la résiliation des contrats par consentement mutuel ou après recours aux autorités judiciaires au niveau du tribunal administratif, a expliqué le responsable. Une superficie totale de 101 has été allouée pour abriter des projets d’investissement dans la wilaya de Nâama, mais moins de 25 % de ces surfaces ont été effectivement exploitées, et ce malgré la disponibilité de toutes les installations et réseaux vitaux, a-t-il relevé. Par ailleurs, le directeur de l’Industrie et de Mines a annoncé que plus de 150 has englobant 151 assiettes foncières au niveau de la nouvelle zone industrielle de Harchaya (10 km au nord de Nâama) seront affectés à des investisseurs après l’achèvement des travaux de leur aménagement, ce qui renforcera l’attractivité des investissements industriels dans la région et contribuera à la création d’opportunités d’emploi. Aussi, trois nouvelles zones d’activités de 50 ha chacune sont en cours de réalisation dans les daïra de Mekmen Ben Ammar, El Bayoudh et Moghrar. Ces sites seront prêts dès leur raccordement aux différents réseaux (routes, gaz, électricité et eau), a signalé la même source.