lundi , 17 mai 2021
<span style='text-decoration: underline;'>CRASC</span>:<br><span style='color:red;'>Rencontre en hommage à feu Hassan Djillali</span>

CRASC:
Rencontre en hommage à feu Hassan Djillali

Dans le cadre du programme du cycle des rencontres « Qamet 2021 » qu’organise les services du centre de l’anthropologie sociale et culturelle d’Oran (CRASC) en partenariat avec ceux du centre « faàiloone » pour honorer les grands chercheurs en sciences sociale et humaine en Algérie, un second séminaire aura lieu vendredi à 22 heures cette fois ci en la mémoire du docteur ,chercheur et littéraire feu Hassan Djillali .La manifestation sera diffusée en ligne via zoom et sur les pages officielles de facebook du CRASC et de « faàiloone ».

Le docteur est né en 1950 au village Redif à Tunis et après l’indépendance sa famille est retournée à Oued Souf .Il a plusieurs licences universitaires en sciences sociale ,en littérature ,en droit et sciences administratives ,un diplôme en études profondes ,un magister en science sociale ,un doctorat d’état de la faculté des sciences sociale appliquées de l’université d’« El Fatihe ».Le docteur durant sa carrière professionnelle a occupé plusieurs postes importants à l’université de Constantine .Il est partie en Libye par la suite en novembre 1994 où il a exercé durant quatre ans ,comme professeur en éducation dans la section de la science sociale de la faculté d’éducation de l’université « El Fatihe » en Lybie ,puis il a enseigné dans la section de la science sociale à l’université de Biskra et cela jusqu’à sa retraite .En 2004 ,il a été élu président du comité scientifique de la faculté de littérature et des sciences sociales à l’université « Mohamed Khidare »à Biskra et de la commission scientifique de la section de la science sociale ainsi que de celle de l’information et de la communication de 2007 à 2009 et il a travaillé comme professeur dans l’enseignement supérieur dans la faculté des sciences sociales et humaines .Il a été membre de l’union des écrivains algériens universitaire et de l’association arabe de la science sociale .Il a également écrit des articles sur la presse nationale et arabe ,et de nombreuses pièces et livres de littérature.
Bekhaouda Samira