mardi , 4 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Education nationale</span>:<br><span style='color:red;'>Reprise du dialogue entre le ministère et le Cnapeste ce dimanche</span>
© APS

Education nationale:
Reprise du dialogue entre le ministère et le Cnapeste ce dimanche

«Nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour l’apaisement du climat et pour permettre aux enseignants de reprendre leur poste de travail», a affirmé jeudi à Alger, le conseiller de la ministre de l’Education nationale, Mohamed Chaib Draâ Ethani lors de son passage sur les ondes de la Radio nationale.

La décision du Cnapeste de suspendre sa grève, décrétée illégale par la justice, a fini selon l’hôte de la Radio, par débloquer la situation de crise. Le ministère de l’Education nationale a pris des mesures pour faciliter la réintégration de tous les enseignants grévistes, y compris ceux radiés de leur poste. La ministre du secteur avait adressé mercredi une note à toutes les directions de l’Education des wilayas et aux chefs d’établissements, leur demandant de faciliter la réintégration de tous les enseignants grévistes, y compris les 420 enseignants de Blida licenciés de leur poste. «Les enseignants qui ont fait l’objet d’un arrêté notifié et visé par le contrôleur financier», autrement dit les enseignants licenciés, «il leur ai demandé de (juste) déposer une demande de recours, nécessaire, pour être réintégrés immédiatement dans leur poste de travail». Selon le conseiller de la ministre, la procédure est réglementaire, puisque nous sommes par rapport à la règle de droit. Selon Mohamed Chaib Draâ Ethani, ces mesures concernent, globalement, 19.000 enseignants grévistes, mais les enseignants qui doivent faire un recours, ce sont uniquement ceux de Blida, qui sont au nombre de 420, puisque sur 581 enseignants radiés, 138 ont déjà déposé leur demande de recours.
Ces mesures d’apaisement ouvrent la voie à la reprise du dialogue entre les deux parties, ce que confirme Mohamed Chaib Draâ Ethani qui annonce que la ministre va recevoir personnellement le dimanche 4 mars à 14 heures, le bureau national du Cnapeste pour relancer les négociations. Mohamed Chaib Draâ Ethani a, toutefois, tenu à rappeler que la ministre, dès son installation, a toujours prôné le dialogue et la concertation et elle a veillé et elle veille toujours à construire un réel partenariat avec tous les syndicats du secteur. Le deuxième point, estime l’hôte de la radio, elle a toujours déclaré qu’il fallait respecter l’arrêté de justice pour pouvoir se rencontrer, chose faite.
A rappeler que le Cnapeste avait déclenché une grève illimitée illégale depuis le 30 janvier passé.
Alger: Noreddine Oumessaoud