samedi , 26 septembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>USMBA</span>:<br><span style='color:red;'>Reprise sur fond de tension</span>

USMBA:
Reprise sur fond de tension

Défaits lourdement par le MC Oran (5-2), de surcroît à domicile, samedi passé en match comptant pour le 20e journée de la Ligue 1 de football, les joueurs de l’USM Bel-Abbès ont repris lundi soir l’entraînement sur fond de tension.

Plusieurs supporters se sont déplacés au stade du 24-février-1956 dans le  but de demander des explications aux joueurs et au staff technique sur les  raisons de ce naufrage, sauf qu’ils ont trouvé des portes fermés du stade à  les attendre, a-t-on appris de l’entourage de cette formation. Cela n’a pas pour autant découragé les fans en question, restés en grand  nombre devant la grande enceinte de la ville de Sidi Bel-Abbès jusqu’à la  fin de l’entraînement, créant un climat de tension. Craignant justement que la situation ne déborde à nouveau, les  responsables du club ont fait appel aux services de sécurité pour assurer  le déroulement de la session de travail de leurs protégés dans le calme. Depuis la défaite des gars de la «Mekerra» contre le voisin oranais, les  spéculations vont bon train dans le camp des supporters de l’équipe locale  qui étaient plus de 40.000 à assister au match. Un record cette saison. Des incidents ont même émaillé ce derby de l’Ouest, avant, pendant et  après la partie, ce qui a valu à l’USMBA une sanction d’un match à huis  clos prononcée par la commission de discipline de la Ligue de football  professionnel (LFP), lundi soir. Des supporters, toujours sous le coup de la colère, accusent ouvertement  certains éléments d’avoir «levé le pied», plongeant ainsi leur équipe dans  la crise, au moment où les joueurs en question, à l’image du gardien de but  Nadjib Ghoul, rejettent formellement ces attaques. L’USMBA, qui a perdu six points de son compteur sur décision de la  Fédération internationale de football, ne dispose désormais que de 23  unités, et elle n’est, du coup, pas à l’abri d’une mauvaise surprise en fin  de saison. Cette équipe, qui a concédé trois défaites à domicile depuis le début du  championnat, occupe la 9e place au classement, devançant de quatre  longueurs seulement le premier potentiel relégable, à savoir la JS Kabylie,  soit son prochain adversaire, vendredi au stade du 1er-novembre de  Tizi-Ouzou pour le compte de la 21e journée.