dimanche , 29 novembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>AG élective de la Fédération subaquatique</span>:<br><span style='color:red;'>Samir Karim Chaouche élu nouveau président</span>

AG élective de la Fédération subaquatique:
Samir Karim Chaouche élu nouveau président

Samir Karim Chaouche, président de la ligue d’Alger, a été élu nouveau président de la Fédération algérienne de sauvetage, de secourisme et des activités subaquatiques (FASSAS), lors de l’assemblée générale élective (AGE) tenue samedi au Complexe olympique Mohamed-Boudiaf (Alger).

Le président de la ligue d’Alger a récolté 20 voix, contre neuf pour le deuxième candidat à la présidence, à savoir Mohamed Benmedjbar, président de la ligue de Médéa, alors que deux (02) bulletins nuls ont été comptabilisés. L’AGE a vu la présence de 30 membres (11 ligues et 19 clubs sportifs amateurs) sur les 31 que compte l’assemblée générale de la FASSAS, en présence du représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS). Les membres de l’AGE ont également fait élire les sept membres du bureau fédéral parmi les onze candidats qui ont été retenus par la commission de candidature. «D’abord, je voudrais remercier les membres de l’assemblée générale qui m’ont accordé leur confiance ainsi que le climat de sérénité qui a caractérisé les travaux de l’AGE qui s’est déroulée dans de très bonnes conditions. Nous allons travailler au sein d’une même famille pour l’intérêt de la discipline et afin de concrétiser les objectifs escomptés.», a déclaré Chaouche qui aura à présider la FASSAS pour le reste du mandat olympique 2017-2020. La tenue de l’assemblée élective de la Fédération algérienne de sauvetage, de secourisme et des activités subaquatiques (FASSAS), a été décidée suite au rejet du bilan financier du bureau sortant sous la présidence de Mohamed Boukheddar, lors de l’AG ordinaire, organisée le 19 septembre dernier au CNPTES de Souidania (Alger). «Maintenant, nous allons travailler dans la plus grande sérénité pour essayer de trouver des solutions aux différents problèmes de la FASSAS, notamment au plan financier, technique et administratif. Pour moi, le premier objectif consiste à se rapprocher du ministère de la Jeunesse et des Sports ainsi que le trésors public pour trouver une issue au problème lié à la subvention financière.», a-t-il précisé.