mardi , 9 mars 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Accidents de la circulation</span>:<br><span style='color:red;'>Six morts et 161 blessés en 24 heures</span>

Accidents de la circulation:
Six morts et 161 blessés en 24 heures

Six personnes sont décédées et 161 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus ces dernières 24 heures à travers plusieurs wilayas du pays.

Les services de la protection civile sont ainsi intervenus 132 fois dans des accidents de la circulation, qui ont fait six morts et 161 blessés, lesquels ont été pris en charge «sur les lieux, puis évacués vers les structures de santé par les éléments de la protection civile», indique la Protection civile dans un communiqué rendu public hier. Dans le même bilan arrêté ce dimanche à 8h, les services de la Protection civile font état de 2 cas de décès par asphyxie au monoxyde de carbone, dans la wilaya de Tiaret. Le premier cas est un homme de 49 ans qui est décédé dans la ferme Gharbi, commune de Sougueur, alors que le second cas se rapporte à un homme de 65 ans décédé, dans les mêmes conditions, à la cité 1900 logements commune de Tiaret.
La Protection civile est également intervenue pour prodiguer des soins de première urgence à 56 personnes incommodées par le monoxyde de carbone (CO) émanant d’appareils de chauffage et de chauffe bain à l’intérieur de leurs domiciles, à travers plusieurs wilayas du pays, les victimes ayant été prises en charge sur les lieux puis évacuées vers les structures sanitaires, lit-on dans le communiqué.
Durant ces dernières 24 heures, les unités de la Protection civile ont également enregistré 2294 interventions pour répondre aux appels de secours, suite à des accidents de la circulation, accidents domestiques, évacuation sanitaire, extinction d’incendies et dispositifs de sécurité, ainsi que pour des opérations de sensibilisation et de désinfection relatives au coronavirus (Covid-19).
Selon le communiqué de la Protection civile, le trafic routier reste «difficile» ou coupé à la circulation dans certaines wilayas du pays suite au cumul de neiges». Les mêmes services recommandent aux citoyens, notamment les usagers de la route et les randonneurs, de ne pas s’aventurer dans des montagnes à haute altitude et de s’informer «régulièrement» à la lumière des bulletins météo diffusés par les services spécialisés.
Noreddine Oumessaoud