dimanche , 7 mars 2021
<span style='text-decoration: underline;'>MC Oran</span>:<br><span style='color:red;'>Sous pression, Casoni réclame du temps</span>

MC Oran:
Sous pression, Casoni réclame du temps

L’entraîneur du MC Oran, Bernard Casoni, a indiqué  qu’il ne comprenait pas «la grosse pression exercée déjà sur son équipe», soulignant qu’il était venu à ce club de Ligue 1 de football pour «mettre en place un projet de jeu».

Le technicien français, qui s’exprimait devant la presse en marge d’une  séance d’entraînement au stade Ahmed-Zabana pour préparer le prochain match  de son équipe en championnat, a réagi pour l’occasion aux critiques qu’il a  essuyées, tout comme ses joueurs, après le nul concédé à domicile contre la JS Kabylie (0-0), vendredi passé dans le cadre de la deuxième journée. «Un projet de jeu ne se réalise pas au bout de deux ou trois mois. Il me  faut du temps pour mettre mes idées en exécution et pour que les joueurs s’y adaptent», a expliqué l’ancien défenseur international français, engagé  l’été passé par le MCO. Reconnaissant que ses protégés, auteurs d’un nul en déplacement lors de la  première journée face au NA Husseïn-Dey (1-1), sont passés à côté de la  plaque au cours de la réception de la JSK, Casoni est revenu sur «les conditions difficiles» dans lesquelles s’est faite la préparation  d’intersaison. «Outre le fait que les joueurs sont restés inactifs pendant huit mois, pour cause de Covid-19, nous avons entamé la préparation d’intersaison avec un retard sensible. Nous n’avons pas joué suffisamment de matchs amicaux,  chose qui ne nous a pas permis de bien travailler les automatismes de  l’effectif, surtout que ce dernier a connu beaucoup de changements cette  saison», a-t-il déclaré. Casoni, qui a été démis de ses fonctions au MC Alger peu avant la fin de la phase aller de la saison passée, a été sommé de «rectifier le tir» dès le prochain match qui verra son équipe rendre visite à l’Olympique Médéa  vendredi (14h00).