mardi , 29 septembre 2020

...:
Tebboune et les Algériens de conditions modestes

Le président Abdelmadjid Tebboune sera investi aujourd’hui à la tête de la République. Il prononcera en sa qualité de président de tous les Algériens, sont premier discours solennelle. Au delà du Palais des Nations d’où il fera sa prise de parole historique, le chef de l’Etat s’adressera à la Nation entière. C’est dire le caractère historique d’un moment qui sera suivi par des millions d’Algériens.
Cela étant, l’on peut d’ores et déjà s’attendre à ses premières actions, et plus précisément ses premières destinations en sa qualité de président de la République. Il l’avait annoncé lors de la conférence de presse qui a suivi sa victoire. Il mettra le cap dans les Hauts Plateaux et au Sud du pays. L’on peut avancer sans trop de risque, d’être démenti que l’embryon d’équipe qui entoure présentement le chef de l’Etat, a déjà travaillé sur un agenda de visites présidentielles à l’intérieur du pays. Ce ne sera pas une opération de séduction en direction des populations du sud, mais l’affirmation du retour de l’institution présidentielle auprès des Algériens.
La volonté de faire des vastes territoires un pôle de développement humain et économique, est une démarche qui tient à coeur à Abdelmadjid Tebboune, comme à beaucoup d’autres hommes politiques, du reste. Les quatre autres candidats malheureux à la dernière présidentielle, l’ont également clairement affirmé. Pour s’en convaincre, il suffit de feuilleter les programmes électoraux, dont celui de Abdelmadjid Tebboune, bien entendu. A partir d’aujourd’hui, le voeu du candidat s’est transformé en une décision présidentielle. L’homme a l’intention d’octroyer à la région une attention conséquente avec pour objectif central, l’amélioration des conditions de vie des citoyens et l’amarrage de toute les régions des Hauts Plateaux et du Sud du pays à la dynamique de développement.
Il reste à savoir maintenant, l’impact du discours et des visites présidentielles qui seront bientôt annoncés, sur le quotidien des Algériens de la région. Il est important que les Algériens du pays profond, sentent à terme du mandat, au moins, une réelle amélioration dans certains domaines, il reste que le problème du chômage se pose avec acuité. Mais là, ce n’est pas une spécificité du Sud du pays. Cela, pour dire que les Hauts Plateaux et le Sud partagent avec les régions nord du pays, un problème au moins. Mais si le Président a fortement insisté sur le contact avec les Algériens de conditions modestes, c’est qu’il a l’intention de hisser le niveau de vie de ces Algériens.
Par Nabil .G