lundi , 18 janvier 2021
<span style='text-decoration: underline;'>CHU d’Oran</span>:<br><span style='color:red;'>Trois services pour la prise en charge des cas covid-19</span>

CHU d’Oran:
Trois services pour la prise en charge des cas covid-19

La direction du centre hospitalier universitaire (CHU) d’Oran vient de mobiliser trois services avec une capacité de 200 lits pour la prise en charge du flux des malades covid-19 suite à la récente recrudescence de la pandémie, a-t-on appris mercredi auprès de la cellule de communication de cet établissement de santé publique.

Selon le chargé de communication du CHU d’Oran, Kamel Babou, il s’agit du service pneumologie A avec 50 lits, pneumologie B avec 56 lits, oncologie avec 70 lits, en plus de 15 au niveau de la consultation covid-19 (au service d’oncologie) et neuf lits de réanimation au niveau de la réa-covid, aménagée au service des urgences, a indiqué à l’APS M. Babou.
Le service de chirurgie général, mobilisé le 12 novembre pour la prise en charge des cas covid, a été désinfecté et remis à son activité initiale, a-t-on précisé de même source, ajoutant que les patients du service d’oncologie ont été transférés, quand à eux, à d’autres services, comme le service de médecine interne.

Ces 200 lits sont branchés à des points d’oxygène, ce qui signifie la possibilité de prendre en charge les détresses respiratoires, alors que les neuf lits de réanimation seront réservés aux cas les plus graves, les intubés en l’occurrence, a-t-il expliqué. Le taux d’occupation des lits au niveau de l’unité covid au CHU d’Oran ne dépasse pas les 40% et tout le personnel médical de l’établissement a été impliqué dans le programme des gardes, a souligné M. Babou, affirmant que la prise en charge se passe dans de bonnes conditions.
Cette nouvelle programmation du travail, permet de soulager l’équipe médicale du service des maladies infectieuses qui a endossé la tâche de la prise en charge de la Covid-19 depuis le début de la pandémie d’une part, et de former les autres équipes médicales sur la prise en charge de la pathologie, d’une autre part.