mardi , 9 mars 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Conservation du vaccin anti-Covid 19</span>:<br><span style='color:red;'>Trois sites désignés</span>

Conservation du vaccin anti-Covid 19:
Trois sites désignés

Les locaux en charge de la santé se préparent activement pour mettre en place les moyens adéquats permettant la conservation du vaccin devant être utilisé dans le cadre de la vaccination contre le Covid 19. Selon des sources de la direction de la santé, celle-ci prévoit «la mise en place de trois sites», lesquels répondent aux standards requis par la réglementation et les règles régissant la chaîne de froid.

Le premier est désigné au niveau de l’Ehu d’Oran tandis que le second est mis en place au niveau du Chu Benzerdjeb, alors que le troisième sera domicilié dans l’hôpital d’Ain El Türck. C’est le branle bas de combat. L’acquisition du vaccin est dans ses dernières retouches.
Le ministère de la Santé accélère le pas. Dans une instruction qu’il a signée le 02 décembre, le directeur de la prévention prés le ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, le Pr Fourar Djamel, incite les directions locales de la santé à procéder «à l’élaboration des états des lieux des équipements de la chaîne de froid au niveau des établissements de santé», ces derniers serviront pour la conservation des vaccins.
«Dans le cadre de la préparation de la campagne de vaccination contre le Covid 19, la chaîne de froid constitue un élément majeur dans la réussite de cette opération », relève t-on, en mettant l’accent sur «la nécessité du parachèvement du recensement pour la journée du 06 décembre de l’année en cours». Abordant le vaccin à acquérir, le directeur de l’agence nationale de la sécurité sanitaire, le Pr Sanhadji, affirme que « nous sommes en attente des données scientifiques nous permettant le choix du vaccin efficace», ajoutant «ne pas pouvoir se prononcer sur le vaccin à acquérir ».
La même source indique que «jusque là, aucun laboratoire n’a publié les données sur une revue scientifique». La problématique étant mondiale, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, intervenant la Session extraordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies sur la lutte contre la pandémie Covid-19, est revenu sur l’ensemble des mesures prises en Algérie pour faire’ face à la pandémie tout en appelant «la communauté internationale à l’union, à l’entraide et à la promotion du travail multilatéral dans le cadre d’un partenariat mondial renforcé, revitalisé et inclusif en vue de venir à bout de cette pandémie et de ses retombées», indiquant que « La nature et l’impact de cette tragédie mondiale, qui n’a épargné aucun pays, exige de nous, tous, union et entraide afin de favoriser, rapidement, une solution globale et coordonnée permettant à l’ensemble des Etats de garantir à leurs citoyens une prise en charge sanitaire adéquate, ajoutant que « nous sommes tous conscients de la gravité de la situation et de ses retombées sur les acquis de nos peuples».
Yacine Redjami