vendredi , 27 novembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Ils promettaient des logements à leurs victimes</span>:<br><span style='color:red;'>Un autre réseau de faussaires démantelé</span>
Des éléments de la brigade de recherche et d’investigation BRI, relevant de la police judiciaire de la sûreté de wilaya d’Oran @ Archives

Ils promettaient des logements à leurs victimes:
Un autre réseau de faussaires démantelé

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes surtout celle liée à l’atteinte aux biens et aux personnes, un réseau de faussaires spécialisé dans l’escroquerie et composé de trois individus, âgés 35 et 65 ans vient d’être neutralisé par les éléments de la brigade de recherche et d’investigation BRI, relevant de la police judiciaire de la sûreté de wilaya d’Oran.

En effet, agissant sur des informations parvenues aux éléments de la BRI, selon lesquelles des individus s’adonnaient à la falsification de documents administratifs composant des dossiers de logements dans le but d’escroquer des citoyens, en leur promettant des logements en contrepartie de sommes d’argents. Les investigations menées par la BRI ont permis à l’identification et à la localisation des suspects. Munis de mandats délivrés par le procureur de la république près le tribunal de Fellaoucen, les enquêteurs ont procédé à des perquisitions au niveau des domiciles respectifs des faussaires. Les perquisitions ont permis aux enquêteurs la saisie des documents administratifs falsifiés, un montant de 4,8 millions de centimes, 4 téléphones portables et 3 véhicules et un micro-ordinateur portable. Pour répondre des chefs d’inculpation de faux et usage de faux, imitation de seaux, escroquerie et usurpation d’identité, les mis en cause ont été présentés devant le procureur de la république, les trois individus ont été placés sous mandat de dépôt. Il est important de signaler qu’il s’agit du second réseau du même genre démantelé durant ce mois après celui mis hors d’état de nuire à El-Hamri où six individus âgés entre 29 et 53 ans, dont un employé de l’APC au niveau de l’annexe de Mediouni avaient été appréhendés. Rappelons que les éléments de la « BRI » ont réussi à démanteler une bande de malfaiteurs spécialisés dans l’escroquerie et le faux et l’usage de faux. Il s’est avéré que les membres de ce réseau ont vendu des logements mis sous scellés à leurs victimes, en falsifiant des documents officiels. L’opération a été soldée par la saisie de sept seaux de différentes tailles et formes concernant des institutions administratives et des organismes publics, 9 PV de transfert de propriété de l’Etat à la propriété privée de logements, 5 exemplaires du bulletin de versement de la taxe foncière, des copies de documents administratifs, à savoir de cartes d’identité nationale et permis de conduire, des copies de la libération d’un contrat de vente de conteneurs et 13 téléphones portables.
Fériel.B